Abdallahi de Christophe Dabitch

Couv_53757

Résumé du Tome 1 :

Premier Européen à entrer dans Tombouctou, ville mythique et interdite aux Blancs, et à en être ressorti vivant, René Caillié, explorateur solitaire, effectua 4 500 kilomètres à pied, du Sénégal à Tanger, sans aucun soutien officiel, en se faisant passer pour Arabe et musulman.

 

9782754800709_1_75.jpg

Résumé du Tome 2 :

Presque deux siècles après l’extraordinaire aventure de René Caillié, Dabitch et Pendanx, à travers le récit romancé de cet incroyable périple, en profitent pour s’interroger sur l’histoire des relations entre l’Europe et l’Afrique. Les deux créateurs dévoilent une Afrique multiculturelle et multiraciale, traversée par moult civilisations. Une Afrique aux lois implacables où la nature ne concède rien aux hommes. Abdallahi est tout le contraire d’un récit exotique et pittoresque.

Petit rappel des faits et gestes de René Caillié: premier Européen à entrer à Tombouctou, ville mythique interdite aux Blancs, et à en être ressorti vivant, René Caillié, explorateur solitaire, effectua 4 500 kilomètres à pied, du Sénégal à Tanger. Considéré de façon éphémère, comme le « Marco Polo de l’Afrique », il mourra dix ans après son retour, à l’âge de 39 ans, oublié de tous. 1824, René Caillé, un jeune Français qui voyage déjà depuis quelques années sur les côtes de l’Afrique, veut découvrir l’intérieur des terres, là où aucun Blanc ne s’est encore rendu. Sans argent, sans aucun soutien officiel, René Caillié s¹invente une méthode pour voyager. Il s’initie dans une tribu maure, les Braknas, à qui il dit vouloir se convertir à l’Islam. Puis, il change de nom et devient Abdallahi (le serviteur de Dieu). Suspecté par les Blancs d’être passé du côté des indigènes, soupçonné d’espionnage par les Braknas, Caillé décide pourtant de partir pour ce périple vers Tombouctou, villede tous les fantasmes. Il est maintenant Abdallahi, fils d’Égyptien enlevé par les Blancs, esclave affranchi, qui veut retourner sur sa terre natale. Il voyagera à pied comme un mendiant. Tant qu¹on croira à sa nouvelle identité, il aura la vie sauve.

Mon Avis :

Quel dépaysement cette bande dessinée en deux tomes! Je ne connaissais absolument pas l’histoire de cet explorateur français, parti de rien et qui a fait le (dangereux) pari d’être le premier Occidental à pénétrer dans la mythique et mystérieuse Tombouctou. Les dessins sont magnifiques et m’ont complètement plongé dans ce monde inconnu. L’auteur dénonce avec brio les travers humains tels que la cupidité, la cruauté, la superstition, l’orgueil mais aussi la passion, l’entraide qui permet de surmonter les épreuves, etc…Vraiment, si vous aimez les récits d’exploration, je vous conseille cette bande dessinée superbement illustrée et très fouillée au niveau de l’histoire.

Note 4/5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s