Elric des Dragons, T.1 de Mickaël Moorcock

 

IMG_1021.GIF

Quatrième de couverture : 

Melniboné, l’île aux Dragons, régnait jadis sur le monde. Désormais les Dragons dorment et Melniboné dépérit. Sur le trône de Rubis siège Elric, le prince albinos, dernier de sa race, nourri de drogues et d’élixirs qui le maintiennent tout juste en vie. La menace plane ; alors il rend visite au Seigneur du Chaos, Arioch, et conclut un pacte avec lui. Il s’engage ainsi sur le chemin de l’éternelle aventure : le Navire des Terres et des Mers le porte à la cité pestilentielle de Dhozkam, et son destin le pousse à franchir la Porte des Ténèbres ; au-delà, deux épées noires attendent leur maître et leur victime…

Mon Avis :

On m’a présenté Moorcock comme un auteur de fantasy cultissime, au même titre que Tolkien ou Martin donc j’en attendais beaucoup de ce cycle d’Elric. J’ai commencé par le premier livre Elric des Dragons. Certes, ce premier opus est très bien écrit : c’est indéniable. J’ai beaucoup aimé les descriptions de la ville et l’environnement de Melniboné qui m’ont permis de bien rentrer dans l’histoire. Le personnage d’Elric est attachant bien que l’on a parfois envie de le secouer un petit peu, face au comportement de son cousin! Les deux premières parties m’ont beaucoup plu mais cela s’est gâté avec la troisième. J’ai eu l’impression que tout partait de travers. Bref, je n’ai pas accroché. Je ne continuerai donc pas avec les huit autres livres.

Note 3/5

Publicités

Une réflexion sur “Elric des Dragons, T.1 de Mickaël Moorcock

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s