Le cabinet du Docteur Black de E.B Hudspeth

le-cabinet-du-docteur-black

Résumé :

Nous sommes à la fin de l’année 1870 à Philadelphie. L’étrange docteur Black, un chirurgien controversé, fils d’un pilleur de tombes, travaille dans son bureau à la lueur d’une lampe à huile. Il est l’auteur d’une étrange théorie qui fait frémir ses contemporains. Le Minotaure, les satyres, les chimères, les harpies, les dragons, Pégase, les sirènes… seraient en fait des créatures de chair et de sang qui auraient vécu sur terre avant la race humaine. Ils ne seraient ni plus ni moins que nos ancêtres. Ce savant fou, étaye son travail à l’aide de planches anatomiques absolument incroyables qui démontrent au fil des pages l’improbable parenté entre les squelettes humains et ceux d’un fabuleux bestiaire fantastique. La première partie de ce bel ouvrage est consacré à ses notes, son journal. Le docteur commente son travail , comment en étudiant sur les cadavres dérobés par son père, il a commencé à étudier l’anatomie puis à élaborer sa théorie. La seconde partie présente les planches dessinées de sa main. Un véritable codex des espèces animales disparues. D’une précision confondante, les croquis de Spencer Black soulèvent un doute raisonnable. Et si c’était vrai ? Le Cabinet du docteur Black aurait pu naître sous la plume d’Edgar Alan Poe. Cette histoire, un peu effrayante – a-t-on vraiment rêvé un jour de descendre des Chimères ? – se lit comme un roman d’aventures. On part à la recherche des espèces disparues comme Indiana Jones se lance à la poursuite de l’Arche perdue. On en ressort un peu étourdi mais heureux d’avoir vécu une expérience interdite.

Mon Avis :

Ce livre reste pour moi un OVNI : j’avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Pourtant, j’ai l’habitude de lire des ouvrage sur le merveilleux, le fantastique et autres bizarrerie qui feraient frémir les tenants de la Raison! Mais, là je reste très circonspecte face à cette lecture.

Je n’ai pas vraiment accroché la première partie consacrée à la biographie d’un certain Docteur Black, médecin, chirurgien, savant fou ou directeur d’un spectacle de foires! On oscille entre la médecine et l’anatomie, discipline scientifiques très terre à terre, et le basculement dans la folie et l’horreur. On se croirait presque dans le Silence des agneaux de Harris!

La seconde est consacrée au Codex du Docteur Black : elle est composée de différentes planches anatomiques très précises et représentée dans diverses coupes d’animaux fabuleux tels que la Chimère, Pégase, une sirène, une harpie, etc… J’ai mieux apprécié celle-ci car on verse davantage dans le merveilleux sans la partie glauque de la première. de plus, les planches sont extraordinairement précises et magnifiques. Je n’y connais strictement rien en anatomie mais on s’y croirait!

En conclusion, je garde un avis mitigé sur cet ouvrage mais tout amoureux du fantastique, je pense qu’il vaut vraiment le détour!

Note 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s