Tamara Drewe de Posy Simmonds

51HdVsiBQ6L

Résumé :

Avec son nez refait, ses jambes interminables, ses airs de princesse sexy, son job dans la presse de caniveau, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les cours, Tamara Drewe est l’Amazone urbaine du XXIe siècle. Son retour à la campagne, dans le village où a vécu sa mère, est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix. Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur à gros tirage, universitaire frustré, rock star au rancart, fils du pays, teenagers locales gavées de people, tous et toutes sont attirés par Tamara, dont la beauté pyromane, les liaisons dangereuses et les divagations amoureuses éveillent d’obscures passions et provoquent un enchaînement de circonstances aboutissant à une tragédie à la Posy Simmonds, c’est-à-dire à la fois poignante et absurde.
Librement inspiré du roman de Thomas Hardy Loin de la foule déchaînée, un portrait à charge délicieusement cruel et ironique de l’Angleterre d’aujourd’hui.

Mon Avis :

J’ai connu Tamara Drewe grâce au film sorti en 2007 et que j’avais beaucoup aimé : c’était très « anglais » et très drôle! Mais j’ignorais totalement qu’il était issu d’un roman graphique. Tout comme je ne savais pas que ce dernier était librement inspiré de Loin de la foule déchaînée de Thomas HARDY. Et il est vrai, on retrouve pas mal d’éléments de l’opus original : l’intrigue se déroule dans la campagne anglaise où s’installe une jeune femme qui vient d’hériter. Elle est courtisée par trois hommes son voisin écrivain (qui me fait penser au fermier Boldwood, dans l’oeuvre de Thomas HARDY), un jardinier (pour l’intendant et berger Oak) et une ex rockstar en guise du sergent Troy.
Passé cette base commune, le roman graphique de Posy SIMMONS prend son envol et se différencie radicalement de sa grande soeur pour rentrer dans notre ère contemporaine avec tout ce qu’elle contient de trash ! C’est la première fois que je lis un roman graphique et je dois dire que c’est une grande réussite pour moi : le ton est léger, humoristique pour la plupart du temps mais se teinte aussi d’un voile dramatique. Les personnages sont hauts en couleur et il est très facile de s’identifier à eux. J’ai passé vraiment un bon moment et j’aimerais beaucoup lire un autre roman de Posy SIMMONS, apparemment inspiré de Madame BOVARY de Flaubert, Gemma BOVERY.

Note 5/5

Publicités

Une réflexion sur “Tamara Drewe de Posy Simmonds

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s