Dieux & Mythes nordiques de Patrick Guelpa

81DGA7PpV3L

Quatrième de couverture :

Les poèmes mythologiques et héroïques, la version en prose de Snorri Sturluson (le plus grand écrivain et mythographe islandais du Moyen-Age 1178-1241) de l’Edda sont les sources littéraires de cette étude mythologique.

Chaque dieu est présenté avec ses attributs et ses fonctions à la faveur des textes qui le concernent et des mythes qui s’y rattachent sans faire l’impasse sur les incertitudes et les doutes de la recherche passée et actuelle. S’étendant sur 2500 ans et sur un espace vivifié par les Vikings qui va du Groenland à Constantinople, du nord de la Suède à Gibraltar, ce corpus de croyances païennes offre naturellement de singulières distorsions et présente cependant de confondantes continuités thématiques.

A l’aide de l’archéologie, l’histoire, la littérature, l’onomastique et la linguistique, entre autres sciences, cet ouvrage fait non seulement le point sur les connaissances actuelles, mais encore bat en brèche certaines interprétations traditionnelles qui voudraient privilégier le côté martial alors que la civilisation où s’est développée cette mythologie a pour trait fondamental la troisième fonction dumézilienne.

Editeur : Septentrion

Nombre de pages : 265

Prix : 15.00€

Mon Avis :

Cet ouvrage sur la mythologie nordique, est ce que j’ai lu de mieux jusqu’à présent.

Après avoir présenté les différentes sources disponibles à ce jour pour étudier le sujet, Patricke Guelpa aborde ensuite la cosmogonie de la mythologie scandinave, le panthéon des dieux nordiques, les héros pour finir sur le Ragnarok, le « destin des puissances » qui mettra fin à leur règne. Les deux dernières parties présentent les différentes pratiques religieuses du peuple scandinave tout en faisant un point sur les études précédentes notamment celle de Dumézil. Enfin, l’auteur nous propose une bibliographie très exhaustive pour ceux qui souhaitent approfondir le sujet.

Cette étude complète a la particularité d’être très claire et bien organisée. La méthode se veut scientifique et s’appuye rigoureusement sur les sources qu’elles soient littéraires, épigraphiques, archéologiques ou linguistiques. J’ai beaucoup apprécié aussi que l’auteur nous fasse un récapitulatif des études antérieures tout en les analysant.

La seule chose que j’aurais à reprocher à cet ouvrage : le résumé des différents mythes me semble un peu trop désincarné et manque de poésie. De plus, je conseille à ceux qui s’intéressent à ce sujet, d’autant plus s’ils n’ont pas de formation en histoire ou en archéologie, de ne pas commencer tout de suite par ce manuel mais d’en lire d’autres plus abordables auparavant.

Note 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s