Henri IV de Shakespeare (Parties 1 et 2)

Résumé :

Pièce en deux parties sur le règne d’Henri IV, appartenant à la seconde Tétralogie historique de Shakespeare.

Editeur FB

Prix : 13.61€

Mon Avis sur la Première Partie :

Je continue sur ma lancée avec le deuxième opus de la Tétralogie de Shakespeare, Henry IV (1ère partie). Nous sommes en 1402, soit trois ans après la prise de pouvoir par Henry IV, suite à l’abdication forcée de son cousin Richard II. Henry IV et son fils le Prince Hal doivent faire face à l’insurrection de quelques nobles le comte de Northumberland, son fils Hotspur, le comte Worcester ainsi que le chef des Gallois Owen Glandower. Insurrection qui se soldera par la bataille de Shrewsbury en 1403.
Par rapport à Richard II qui s’apparentait à une tragédie, cette seconde pièce prend davantage l’allure d’une comédie, notamment avec la présence de l’ami du Prince Hal, Fallstaff. J’avoue que j’ai beaucoup moins accroché à cette pièce qui détone trop par rapport aux autres. le Prince Hal, futur Henry V, mène dès le début une jeunesse dissolue et se transforme trop vite en futur monarque réfléchi. Shakespeare justifie ce revirement par une discussion entre le père et le fils : j’ai trouvé cela peu crédible.
Bref, j’espère retrouver un souffle plus dramatique et épique dans la seconde partie d’Henry IV.

Mon Avis sur la Deuxième Partie :

Troisième opus de la tétralogie historique de Shakespeare, Henry IV (2ème partie) se poursuit directement après la bataille de Shrewsbury et la mort d’Hotspur. Henry IV et son fils, le Prince Hal doivent encore faire face aux rebellions de Northumberland, le père d’Hotspur ainsi que l’archevêque d’York, les lords Mowbray, Hastings et Bartoph. Soulèvement qui prendra vite fin avec la défection de Northumberland et l’exécution des autres lords. Cette troisième pièce voit aussi la mort d’Henry IV et l’arrivée au pouvoir de son fils, qui prend le nom d’Henry V.
J’ai largement préféré cette pièce à la précédente : les passages humoristiques avec le personnage de Falstaff sont beaucoup moins nombreux et allègent ainsi le récit. Mais, il y a aussi moins de scènes épiques et j’avoue que les trois premiers actes manquaient un peu de dynamisme. Enfin, le Prince Hal est toujours une tête à claques néanmoins, il semble enfin mûrir à la fin de la pièce et accepter avec davantage de maturité ses futurs responsabilités.
Je pense que les deux pièces d’Henry IV (1ère et 2ème partie) sont des pièces de transition entre Richard II et Henry V, beaucoup plus épiques et tragiques.

Note 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s