Kaamelott, T.1 : L’armée du Nécromant d’Alexandre Astier

IMG_0210

Quatrième de couverture :

Retrouvez le Roi Arthur et les Chevaliers de Kaamelott aux prises avec une terrible armée de morts-vivants.

L’Armée Du Nécromant, une grande aventure inédite, est le premier volet d’une nouvelle série de bandes dessinées écrites par Alexandre Astier et enluminées par Steven Dupré.

Éditeur : Casterman

Nombre de pages : 48

Prix : 13,95€

Mon Avis :

Enfin, Alexandre Astier a pu récupérer ses droits d’auteur pour sa série Kaamelott ! Le tournage du nouveau film va d’ailleurs peut-être débuter en Janvier 2017, selon Francois-Rollin, un des acteurs. Je me disais que c’était l’occasion de re-visionner les trois premières saisons de la série télévisée (ce sont mes préférées) et de découvrir parallèlement la bande dessinée, L’armée du Nécromant, sortie il y a une dizaine d’années maintenant.

En résumé : Arthur, de retour de mission, doit à nouveau repartir en croisade. En effet, le château doit faire face à l’attaque de morts-vivants. Ces derniers, bien frêles et pas franchement vivaces, arrivent à l’unité et se sont vite zigouiller par les gardes du château. Bien que la menace ne soit pas vraiment sérieuse, elle intrigue suffisamment le souverain qui décide d’en trouver l’origine. Il mobilise alors quelques-uns de ses preux chevaliers et part à l’aventure.

Première (et bonne !) surprise : la bande dessinée ne reprend pas du tout les sketches de la série. Elle s’inscrit dans le contexte de la première saison mais ce sont bien des aventures inédites du Roi Arthur et de ses fidèles (bras cassés !) Chevaliers de la Table Ronde. Je n’ai pas vraiment été séduite par les dessins bien qu’ils permettent au lecteur de parfaitement reconnaître les personnages (et les acteurs) de la série originale. Néanmoins, ils ont pour avantage de mieux développer les décors : ceux de la série semblaient plus minimalistes, en raison peut-être du manque de budget. En ce qui concerne le scénario, il a été écrit par le créateur de la série, Alexandre Astier et l’on retrouve bien l’atmosphère et l’humour de Kaamelott. Je me surprenais même à presque « entendre » la voix et les intonations singulières des personnages originaux.

En conclusion, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire le premier tome de cette série qui en comporte sept. Je le recommande pour les fans évidemment et pour tous ceux qui veulent en connaître le ton décalé.

Note : 4/5

Publicités

4 réflexions sur “Kaamelott, T.1 : L’armée du Nécromant d’Alexandre Astier

  1. J’ai lu le 2 (me demande pas pourquoi j’ai commencé par le 2 ><) et j'avais beaucoup aimé ! Je pense à lire les autres tomes et ton article me le confirme 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s