Le Cabinet des chimères de Camille Renversade, au Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble

IMG_0278

Vous avez toujours rêvé de toucher un coussin fait en poil de troll, en peau de dragon ou en fourrure de loup-garou? Voir un crâne de licorne de vos propres yeux? Admirer des tentacules de Kraken dans du formol? Ou apprendre à chasser des vampires? N’allez pas plus loin! La nouvelle exposition « Monstru’eux, vous trouvez ça normal? » au Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble, du 30 avril 2016 au 8 janvier 2017, est faite pour vous!

IMG_0280

En effet, au 1er étage, vous vous retrouverez dans un décor digne de la série Penny Dreadful (Saison 3). Et c’est là que vous ferez connaissance avec le Cabinet des chimères, imaginé par Camille Renversade (sans oublier non plus sa sœur Anaïs pour la scénographie de l’Exposition). Fan de SFFF, ce nom vous dit quelque chose, n’est-ce pas? Gagné! Camille avait reçu en 2009, le Prix Imaginales Spécial pour son ouvrage Dragons et chimères : carnets d’expéditions.

IMG_0901

Le principe du Cabinet des Chimères est simple : recréer un Cabinet des curiosités, dans la plus pure tradition du XIXème siècle en collectionnant les animaux conservés dans du formol ou empaillés, squelettes, fossiles, diverses fioles avec des étiquettes écrites à la plume, des planches anatomiques, des instruments plus bizarres les uns que les autres, des tenues d’explorateurs, etc… Sauf que dans ce cas, Camille Renversade s’intéresse de plus près aux restes d’animaux fantastiques comme le Phoenix, Dragon, Loup-Garou, Yéti, Kraken, Sirène ou encore une Licorne. Le principe n’est d’ailleurs pas sans me rappeler l’ouvrage de E.B Hudspeth et son cabinet du Docteur Black que j’avais lu en début d’année et dans lequel cet auteur avait dessiné des planches anatomiques d’animaux fabuleux.

L’Exposition est divisée en trois parties :

– la première s’adresse davantage aux enfants : étant donné que je suis restée une grande enfant dans l’âme, j’ai donc testé tous les coussins pour savoir à quoi s’attendre lorsque l’on touche par exemple une fourrure de troll! Bizarrement, c’est très doux et chaud : imaginez un instant sous vos doigts, une fourrure de mouton ou de yacks, et vous vous rapprocherez dans votre imaginaire à celle d’un Troll!

– la seconde est le Cabinet des Chimères proprement dit et là, j’avais envie de tout embarquer! Je n’ai donc pas résister à prendre quelques photos (vous en trouverez sur le blog de Camille Renversade de bien meilleure qualité) et à les partager :

Crâne de Licorne

IMG_0897

Phoenix empaillé avec ses cendres conservées dans une fiole

IMG_0902

Tentacule de Kraken conservée dans du formol

IMG_0899

Peau de Yéti

IMG_0903

Matériel pour attraper des chauves-souris (euh! Pardon, des vampires, bien entendu!)

IMG_0896

Conservation de foie de Basilique ou œufs de Dragonnet volant

IMG_0898

– Enfin, la troisième partie démystifie l’Exposition : il ne faudrait tout de même pas que vos enfants reviennent de vacances en disant à son professeur et à ses camarades qu’il a vu des œufs de dragons ou un crâne d’une vraie licorne, hein? Ou attendez-vous alors à une convocation, dès la première semaine de rentrée scolaire! Bref, il est assez simple de faire passer un crâne d’ours pour celui d’un dragon, d’une peau de crocodile désséchée pour un Basilic ou une corne de Nerval pour celle d’une licorne!

En conclusion, la nouvelle exposition du Muséum d’Histoire Naturelle est à voir : n’hésitez donc pas à la visiter que vous soyez du coin ou de passage. Elle ravira petits et grands, notamment ceux qui comme moi sont fan du XIXème siècle et des Mondes de l’Imaginaire.

Publicités

17 réflexions sur “Le Cabinet des chimères de Camille Renversade, au Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble

  1. C’est un article très intéressant, merci ! Je me suis fait la même réflexion que toi lorsque j’ai vu la photo de la galerie du premier étage, ma première pensée a été « ça ressemble à l’endroit où Vanessa Ives rencontre le Dr Sweet dans la saison 3 ».

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore le principe de l’exposition ! et elle donne énormément envie !! Petite question par contre : les objets exposés sont des objets datant du XIXe (trafiqué à cette période par goût d’extraordinaire) ou est-ce que ce sont des objets réunis de séries/films ? Ou encore fabriqués spécialement pour l’occasion ? J’avoue que je me pose quand même la question et je vois plus d’intérêt à une expo avec la première réponse que j’évoque….

    Aimé par 1 personne

      1. Au contraire, j’ai adoré le concept! C’est ce décalage qui m’a beaucoup plu! J’ai eu l’occasion de discuter avec la conservatrice du musée. Elle est fan de manga et de littérature SFFF, d’où ce parti pris, je pense.

        Aimé par 1 personne

      2. Oui c’est sûr qu’il y a des arguments pour mais c’est vrai que dans un musée d’histoire naturelle on s’attend plutôt à trouver des objets historiques et c’est ce côté là qui me gène un peu. Mais sincèrement, ce ne sont que des goûts personnels car j’entends très bien les raisons de la conservatrice ^^

        Aimé par 1 personne

  3. Quel plaisir j’ai eu à lire cet article ! Je trouve cela super et qu’est-ce que j’aimerai découvrir cette expo ! C’est un peu loin pour moi, et c’est bien dommage. Je partage l’idée d’une expo itinérante, ce serait une bien belle chose.
    En attendant c’est jusqu’au mois de janvier… 😉

    Aimé par 1 personne

  4. C’est vraiment un concept original et cela doit attirer un nouveau public dans les musées. Rien que pour cela, chapeau ! Bon, nous on attendra que cela vienne un peu par chez nous… 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s