Peaky Blinders, Saison 1

image

Introduction : 

La série Peaky Blinders me faisait de l’oeil depuis un moment déjà d’abord par son petit côté anglais et par son casting (la présence de Sam Neill [Jurassic Park, Le leçon de piano ou Les Tudors] et de Cillian Murphy [28 jours plus tard, Inception et Transcendance]), moins par son sujet. Et pourtant, quelle erreur! Car la première saison s’est avérée être un de mes plus gros coups de coeur de l’année! La preuve? Je l’ai littéralement dévoré en une journée! Commencée à 16h hier, j’ai fini de visionner le dernier épisode à minuit (et un quart d’heure aussi du premier épisode de la seconde saison à cause du mini cliffhanger!).

Résumé :

En 1919, à Birmingham, en Angleterre, plusieurs forces s’opposent : les Lee, une famille de gitans, les Communistes qui souhaitent apporter un vent de révolution dans cette Angleterre industrielle, les membres de l’IRA (Armée Républicaine Irlandaise) qui luttent pour l’indépendance de l’Irlande, les forces de police qui tentent de maintenir la paix sociale et l’Ordre et enfin le gang très redouté des Peaky Blanders, géré d’une main de fer par les trois frères Shelby. Le gang des Peaky Blinders tirent leur nom des casquettes à visières (Peaky) que les membres arboraient et sur lesquels ils cousaient des lames de rasoir afin de couper la langue ou crever les yeux (Blinders) de leurs ennemis. Leurs activités (bien sûr illégales) tournent essentiellement autour du vol, du racket de petits commerces et du marché noir. Mais, Thomas Shelby (Cillian Murphy), le puîné, souhaite aller plus loin et développer ses activités sur les courses de chevaux truquées. Entre-temps, l’impitoyable chef de police Campbell (Sam Neill) vient de prendre son poste à Birmingham et compte bien faire un peu de ménage…

Episode 1

Mon Avis :

Comme je l’ai dit en introduction, la première saison a été pour moi un véritable coup de coeur. Il sera donc bien difficile de rester objective, n’ayant trouvé aucun point négatif!

Vous devez le savoir maintenant mais mes personnages préférés dans les fictions sont ceux redoutablement intelligents, qui ont toujours une longueur d’avance sur les autres pour parvenir à leurs fins. Ils sont calculateurs, rusés, machiavéliques et un brun manipulateurs. Et bien dans Peaky Blinders, il y en a deux qui s’affrontent pour mon plus grand plaisir! Thomas Shelby qui prend la tête des Peaky Blinders afin d’accroître la puissance de son gang (et de sa famille) et l’officier de police Campbell qui tout en maintenant l’ordre à Birmingham, souhaite aussi remettre la main sur des armes de guerre volées. Les relations entre les deux parties vont se révéler être passionnantes : tour à tour alliés, puis ennemis, l’opportunisme et la trahison montrent à quel point leur relation est complexe et toujours avec la même envie de dominer l’autre! Ce jeu de dupes constant est pour moi l’atout maître de la série.

image

Outre l’interprétation parfaite des acteurs, la série est également portée par un scénario solide dont les rebondissements multiples m’ont littéralement transporté. Bien que chacun des six épisodes fasse une heure, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Au contraire, l’intrigue est certes complexe mais suffisamment claire pour ne pas me « noyer ». Elle permet ainsi de bien illustrer l’évolution des personnages et des différentes « forces » qui s’opposent à Birmingham, de voir leur chûte pour certaines, d’autres leur disparition, ou encore leur montée en puissance. Quant aux costumes et aux décors, ils participent également à la qualité de la série et retranscrivent bien l’époque de cette Angleterre, sortie de la Première Guerre Mondiale et encore fortement industrialisée.

image

En conclusion :

Peaky Blinders est une grande série pour toutes les qualités évoquées ci-dessus. Si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite fortement à vous y plonger! Et j’espère que vous serez séduit autant que je l’ai été! En attendant, je vous laisse, j’ai le premier épisode de la seconde saison qui m’attend!

Note 5/5♥

Publicités

12 réflexions sur “Peaky Blinders, Saison 1

  1. Pfff, du coup j’ai encore ajouté une série à ma liste sur Netflix… Je ne sais pas si je dois te remercier ou non ^^’
    En tout cas, elle a l’air top, cette série, et ton article me donne très envie de découvrir « Peaky Blinders ».

    Aimé par 1 personne

  2. Cette série me fait de l’œil depuis quelques jours, et j’avoue que lire ta chronique m’a encore plus donné envie de me lancer (surtout ques c’est les vacances maintenant). Je sens que je vais craquer très rapidement !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s