Gemma Bovery de Posy Simmonds

51ksmlh2ql-_sx295_bo1204203200_

Quatrième de couverture :

Exaspérée par l’intrusion incessante dans sa vie des enfants et de l’ex de Charlie, son nouveau mari, Gemma Bovery décide de quitter Londres et de partir s’installer avec lui dans un romantique cottage du bocage normand. Dans un premier temps, c’est la découverte émerveillée des charmes de la French Way of Life. L’existence simple et paisible, les voisins avenants, l’authenticité des choses, le pain merveilleux de Joubert, le boulanger intello de Bailleville.
Mais l’exotisme a ses limites. L’argent manque. L’ennui guette. Charlie se laisse aller. Le joli cottage suinte l’humidité. L’authenticité se révèle frelatée et les voisins moins plaisants que prévu. Alors, Gemma prend un amant, sous l’oeil inquisiteur de Joubert qui s’improvise chroniqueur de sa déchéance amoureuse. Si le décor, le destin et le nom de l’héroïne nous rappellent quelqu’un, ce n’est en aucun cas fortuit.

Editeur : Denoël Graphic

Nombre de pages : 110

Prix : 20,50€

Mon Avis :

Après Tamara Drewe, réécriture de Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy, Posy Simmonds rempile avec Gemma Bovery, inspiré du fameux roman de Gustave Flaubert, Emma Bovery.

Gemma, qui vient tout juste d’être larguée, fait la rencontre de Charlie, plus âgé qu’elle et fraîchement divorcé. Tous les deux tombent rapidement amoureux et officialisent leur union. Malheureusement pour Gemma, son couple pâtit des nombreuses intrusions de l’ex-femme de son mari, cette dernière n’hésitant pas à utiliser ses deux enfants pour faire culpabiliser Charlie. Gemma décide alors son mari à déménager dans la campagne normande, loin des turpitudes de Londres et de l’emprise toxique de son ex-femme.
Quelques mois après, Gemma, éternelle insatisfaite, est prise de lassitude. Son nouveau voisin, le boulanger Raymond Joubert ne peut s’empêcher de voir en elle l’héroïne du fameux roman de Gustave Flaubert, Emma Bovary…

Encore une fois, la réécriture d’un classique sous le format du roman graphique (mixte entre la bande dessinée et le texte) est une pure réussite. Posy Simmonds parvient parfaitement à se réapproprier l’œuvre originale sans redite tout en offrant à son lecteur une adaptation très contemporaine. Elle n’hésite d’ailleurs pas à inclure dans son intrigue des faits sociétaux très actuels comme le divorce avec la garde des enfants, l’expatriation des Anglais en France, leur désillusion, l’adultère, etc… L’auteure rend également ses personnages attachants malgré leur faille, leur défaut ou leur mauvaise action. C’est cela d’ailleurs qui est notable car elle n’use d’aucun manichéisme : personne n’est complètement noir ou blanc et cela rend les personnages tellement humains. Les dessins sont également très réussis et aident le lecteur à s’immerger dans l’histoire.

image.jpeg

En conclusion, Posy Simmonds a, une nouvelle fois, réussi son pari : celui de transposer un classique du XIXème siècle à une situation plus contemporaine. Le roman graphique a été adapté au cinéma par Anne Fontaine avec Gemma Arterton et Fabrice Luchini. Il me tarde donc de le découvrir, ayant déjà beaucoup aimé la version cinématographique de Tamara Drewe avec la même actrice, sorti en 2010.

Note 5/5

Publicités

2 réflexions sur “Gemma Bovery de Posy Simmonds

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s