Rogue One de Gareth Edwards

IMG_0695

Introduction :

Je n’avais pas particulièrement d’attente vis-à-vis du nouveau spin off de la saga Star Wars : Rogue one. Autant l’année dernière, j’attendais avec impatience l’épisode VII, Le réveil de la force et pour le coup, j’avais été un peu déçue (attention, je ne dis pas qu’il s’agissait d’un mauvais film mais je m’attendais à mieux en terme d’originalité), autant cette année, je me suis dite que Rogue One serait un bonus, rien de plus. Aussi, bien que le spin off possède d’évidents défauts, je n’ai pas été complètement déçue, bien au contraire…

Résumé :

Rogue One se situe peu avant les évènements de l’épisode IV, Un nouvel espoir. Jyn Erso était enfant lorsqu’elle a vu sa mère se faire assassiner par les troupes impériales. Son père, quant à lui, a été enlevé afin de construire l’arme ultime : la fameuse Etoile Noire. Des années plus tard, elle intègre bien malgré elle, l’Alliance rebelle afin de récupérer les plans de son père.

Mon Avis :

Je suis allée voir Rogue One deux fois, deux soirs de suite : la première fois en 3D VO et la seconde en 3D VF. Je préfère largement la VO et je m’en serai contentée mais je voulais aussi partager ce moment avec un autre groupe d’amis qui eux préfèrent la VF. Honnêtement, la 3D n’apporte rien au film si ce n’est quelques plans de hauteur, en relief. Si vous avez la possibilité, je vous conseille donc d’aller le voir plutôt en 2D VO.

IMG_0696

Les Points faibles :

Je ne prétends pas être une fan absolue de l’univers Star Wars : comme beaucoup, j’ai découvert la première saga quand j’étais enfant, à huit-neuf ans puis la seconde lorsque  j’étais au lycée. Cela faisait d’ailleurs longtemps que je ne les avais pas vues et j’avoue que je me suis sentie un peu perdue pendant la première partie (en gros les deux premiers tiers).
Il faut dire que le changement brutal de lieux géographiques ainsi que la succession de scènes courtes n’ont fait qu’ajouter à la confusion. Sincèrement, je me suis ennuyée pendant la première partie du film : je ne me sentais absolument pas concernée et je n’ai ressenti aucune empathie pour les personnages principaux.
Pour moi, celui de Jyn Erso était fade,  souvent en retrait et passif. Quant à Cassian, il aurait pu être sympathique si ce n’était que j’avais constamment en tête le parallèle évident entre son personnage et celui bien plus charismatique de Han Solo. En revanche, j’ai davantage apprécié les personnages secondaires comme le droïde K-2SO bourré d’ironie et dont les répliques font mouche (surtout en VO!) et bien entendu Dark Vador, prouvant qu’il est encore une fois, l’un des meilleurs méchants de l’histoire du cinéma!

IMG_0697

Les points forts :

Si les deux premiers tiers ont été très laborieux pour moi, en revanche, je dois bien avouer que la dernière partie du film a quelque peu remonté le niveau. Enfin, les choses se sont vraiment mises à décoller sur la planète Scarif! Au sol, la bataille n’avait rien d’exceptionnel ; en revanche, dans l’espace, l’auditoire a eu droit à quelques scènes spectaculaires. Pour ma part, j’ai adoré la fin bien qu’elle soit logique et relativement facile à deviner.

En ce qui concerne l’histoire, en revanche, je dois reconnaître que les scénaristes ont bien travaillé. En effet, le postulat de départ était relativement basique (la récupération des plans de l’Etoile Noire par l’Alliance Rebelle). Non seulement, ils ont réussi à développer un scénario original qui tient la route mais ils ont également réussi à se détacher de la saga initiale. A noter aussi, quelques petits clins d’œil bienvenus comme la présence furtive de C3PO ou R2D2.

Enfin, j’ai particulièrement bien apprécié les décors que ce soit le worldbuilding de la planète Jedha (j’avais l’impression d’être immergée dans un film de fantasy orientale) ou l’intérieur des vaisseaux reconstitués avec soin pour coller à la saga des années 70-80, notamment les immenses écrans d’ordinateurs ou les gros boutons des tableaux de commande.

IMG_0699

Conclusion :

En conclusion, si Rogue One possède une première partie ennuyeuse et des personnages pas vraiment marquants, force est de constater qu’il s’affranchit de manière remarquable de la saga originale (chose que l’épisode VII n’avait pas réussi à faire selon moi). Ce spin off n’est peut-être pas le meilleur de la franchise, mais il reste, en revanche, bien au dessus de la seconde trilogie. Il m’aura donc fait passer malgré tout un bon moment et je le reverrai avec grand plaisir en VO 2D. Néanmoins, je ne peux m’empêcher de me poser une question : hormis faire patienter le fan pour l’épisode VIII, Rogue One était-il vraiment nécessaire?

Vous trouverez également d’autres avis ci-après : La cinémathèque de CléliaL’escroc-griffeL’ours inculte ou Camille se fait des films.

Note 3/5

Publicités

9 réflexions sur “Rogue One de Gareth Edwards

  1. Donc je résume : tout le monde a aimé / a été agréablement surpris, sauf ma sœur. et si elle n’aime pas, il y a peu de chances que ça me plaise. Seuls trois facteurs peuvent le sauver à mes yeux : plus noir, plus militarisé, et ton histoire de planète à ambiance Fantasy orientale. Bref, c’est pas gagné pour ma part…

    Aimé par 2 people

    1. Je ne sais pas trop quoi te conseiller car je suis contente de l’avoir vu avec des amis (ça me fera de bons souvenirs) mais après, je pense que ça vaut plus le coup de le voir en VO et d’attendre la sortie DVD. Bref, désolée pour ma réponse de normande…

      Aimé par 1 personne

  2. Moi j’ai vu ça comme un sympathique film d’aventures spaceopéra dans l’univers Star Wars. Mon copain, qui est véritablement fan de l’univers (moi j’ai vu les films mais je me perds relativement dans les noms de planètes, peuples… je ne suis pas « dedans »), l’a trouvé trop fade parce que justement l’univers SW n’y est pas étendu ni quoi que ce soit, on n’y fait que relater des évènements sans surprise et il manque d’originalité / de nouveauté. En tant que film je dirai qu’il est assez moyen, il y a quelques plans intéressants mais rien d’extra.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est vrai que le film est plus sombre et les personnages pas du tout manichéens (on apprend ainsi que les Rebelles ont eux aussi les mains sales) par rapport aux autres trilogies. Ce qui est vraiment un bon point.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s