L’Art Nouveau à Grenoble d’Elodie Peiffer

image.gif

Quatrième de couverture : 

Elodie Peiffer porte un intérêt particulier à l’Art Nouveau qui la séduit par son langage formel. Son affection pour cet art s’est principalement développée autour des créations dans les arts appliqués, mais s’est ensuite portée sur l’architecture. L’étude du Castel Béranger, d’Hector Guimard, et de la Villa Majorelle, d’Henri Sauvage et de Louis Majorelle, lui a permis de découvrir les particularités de l’architecture Art Nouveau. Diplômée d’un baccalauréat économique et social option arts plastiques, elle a poursuivi ses études secondaires en se tournant vers la filière Histoire de l’Art que propose l’Université Pierre Mendès-France à Grenoble. Au cours de sa première année de Master en 2005-2006, elle réalise une étude monographique de la villa Achille Raymond, construite au début du XXe siècle à Grenoble, laquelle se caractérise par une remarquable décoration de style Art Nouveau. Cette étude lui a permis de découvrir l’importance de ce style ornemental qui s’est développé à partir de 1900 jusqu’en 1913 à Grenoble. Au cours de sa deuxième année de Master, elle élargit ces recherches en étudiant la réception et l’adaptation de l’Art Nouveau à Grenoble dans l’habitat collectif, sujet qui n’a jamais été étudié auparavant. Confrontée à un manque de sources, elle a dû poursuivre une année supplémentaire de travail de recherche pour élargir et finaliser son projet. En 2008, Élodie Peiffer obtient avec succès le diplôme de Master Histoire et Histoire de l’Art.

Editeur : CIRIG

Nombre de pages : 42

Prix : 14,90€

Mon Avis :

Mon intérêt pour l’Art nouveau remonte à 2001, année de la sortie du premier volet du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson. Je vous entends d’ici : « Elle débloque celle-la! Quel rapport entre le Seigneur des Anneaux et l’Art Nouveau? » Et bien moi, je vous réponds ceci :

IMG_0752

IMG_0755

Encadrements de fenêtre et de porte typiquement Art Nouveau

Vous ne trouvez pas qu’il existe quelques similitudes? Et oui! Peter Jackson s’est inspiré de l’Art Nouveau pour réaliser les décors elfiques de la cité de Fondcombe!

Qu’est-ce que l’Art Nouveau?

Le terme Art Nouveau vient du nom donné par Samuel Bing à son magasin qu’il ouvrit en 1895, à Paris. Nous pouvons le retrouver sous des appellations différentes telles que Stile Liberty en Italie, Modern Style en Grande Bretagne, Jugenstil en Allemagne, Velde Style en Belgique, Secessionstil en Autriche et Arte Joven en Espagne. (P. 5)

L’art nouveau apparaît dès la fin du XIXème siècle et connaît son apogée au début du XXème siècle. Il se développe conjointement avec l’émergence d’une petite bourgeoisie grâce au développement industriel (la ganterie et le ciment artificiel, à Grenoble) et l’apparition de nouvelles techniques dans l’architecture (apparition du métal comme le fer et la fonte, la pierre factice ou l’ossature poteau-poutre). Son style se caractérise par l’inspiration de la Nature (présence de fleurs, d’entrelacs végétaux, d’animaux), de figures féminines et la fameuse ligne « coup de fouet ». Et l’Art Nouveau peut revêtir plusieurs aspects allant du mobilier aux objets de décoration ou l’architecture d’un bâtiment.

L’art Nouveau à Grenoble

Pour en revenir à l’ouvrage d’Elodie Peiffer, j’ai eu la chance, il y a quelques années, de participer à une petite visite des principaux monuments « Art Nouveau » de Grenoble animée par elle. S’il est vrai que j’en avais repéré un certain nombre lors de mes pérégrinations, force est de constater que je n’avais pas levé les yeux au ciel suffisamment car j’en ai découvert beaucoup plus grâce à elle!

Grenoble n’est pas une ville très représentative de l’Art Nouveau comme pourraient l’être Nancy, Metz ou Bruxelles. Néanmoins, quelques bâtiments valent le coup d’œil. Et si un jour, vous venez à Grenoble, en train, le premier bâtiment que vous verrez face à la gare, l’Hôtel Suisse et Bordeaux est typiquement Art Nouveau avec ses carreaux de faïence.

L’ouvrage d’Elodie Peiffer, bien qu’il soit un peu trop court à mon goût, est parfaitement adapté à la découverte de l’Art Nouveau grenoblois. Il est très pédagogique dans le sens où il resitue bien le style artistique dans le contexte grenoblois. Et les très belles photos permettent non seulement d’illustrer les propos de l’auteur mais également de replacer les éléments architecturaux les plus remarquables, dans la ville. Un plan en facilite également la démarche.

IMG_0761

Les bâtiments les plus remarquables de l’Art Nouveau grenoblois sont :

IMG_0760

Villa du 129 Cours Berriat (sur la ligne du Tram A en direction de Fontaine)

IMG_0759

 

Immeuble du 116 Cours Jean Jaurès (sur la Ligne du Tram E en direction Louise Michel)

IMG_0758

 

Immeuble du 2 Boulevard Gambetta (sur la Ligne du Tram E en direction de St Egrève et le Fontanil)

IMG_0762

 

Immeuble du Monoprix, à Hubert Dubedout (Jonction du Tram A et B)

En conclusion, l’ouvrage d’Elodie Peiffer sur l’Art Nouveau à Grenoble est certes très succinct mais ses qualités (pédagogique et bien illustré) en font un guide très précieux pour le lecteur qui s’intéresserait au sujet et souhaiterait découvrir par lui-même les merveilles architecturales de l’Art Nouveau dans la ville de Grenoble.

Note 4/5

Publicités

13 réflexions sur “L’Art Nouveau à Grenoble d’Elodie Peiffer

  1. J’avais jamais fait le rapprochement avec le SDA mais t’as tout à fait raison en fait !
    J’adooore l’art nouveau ! Si je passe à Grenoble un jour, faudra que je fasse attention à tout ça ! Merci pour la découverte !
    Bises
    Kin

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Moi aussi j’aime bcp l’art nouveau et d’ailleurs j’ai prévu d’aller à une conférence de l’Université inter-âges (maison du tourisme)
    « L’ART NOUVEAU en Europe et à Grenoble.
    Jeudi 26-01-2017 à 14:00
    par Nad Delage ».
    Sur le flyer de la conférence, on a une photo de la couverture du livre dont tu parles, Annaick. Je pense donc que la conférencière va s’y référer largement…
    L’info intéressera peut-être certains de tes abonnés et toi si t’es dispo (mais il faut être adhérent, et je doute que le sois déjà…).
    A +
    LN

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s