Mordre le bouclier de Justine Niogret

IMG_0774.GIF

Quatrième de couverture : 

Pour détourner Chien des sombres pensées qui l’animent depuis qu’elle a perdu la plupart de ses doigts, Bréhyr entraîne la guerrière dans sa propre quête de vengeance. Sa prochaine victime compte parmi les croisés partis libérer la Terre Sainte. En remontant la piste de merde et de sang laissée derrière elles par ces hordes de chevaliers désargentés, les deux femmes croiseront la route de Saint Roses, un homme de bien brisé par le siège de Jérusalem et les horreurs qu’il y a vues, et celle de la Petite, qui n’a confiance qu’en son arbalète.

Editeur : J’ai Lu

Nombre de pages : 220

Prix : 6,00€

Mon Avis : 

J’ai lu Mordre le bouclier de Justine Niogret, la suite de Chien du heaume, dans le cadre d’une Lecture commune avec Relax67 et Witchblade. Du premier opus, j’en garde un souvenir très mitigé. Qu’en est-il donc du second?

Là encore, je reconnais que Justine Niogret possède un style d’écriture incomparable, d’une excellente qualité. Je comprends donc pourquoi le roman a obtenu autant de prix (Prix Elbakin 2012, Prix Européen des Utopiales 2012 et Meilleur roman français). Mais alors, qu’est-ce que je me suis ennuyée! Les deux cent pages m’ont paru loooooongues! C’est simple, j’ai sauté des passages, ne me sentant nullement concernée par ce que je lisais. Les personnages m’ont laissé de marbre et même le fait d’apprendre (enfin!) le vrai nom de Chien, dans les premières pages, cela ne m’a strictement rien fait! Je pense d’ailleurs que l’auteure aurait même pu le dévoiler dans le premier tome.

Seuls le lexique (très amusant) de Justine Niogret et la postface de Jean-Philippe Jaworski ont éveillé ma curiosité mais cela représente les vingt dernières pages du roman.

En conclusion, j’ai bien conscience d’être extrêmement sévère vis à vis de ce roman d’autant plus qu’il possède une gouaille remarquable et que de nombreux autres lecteurs l’ont beaucoup apprécié. Mais, j’ai tranché et Mordre le bouclier s’est avéré être, pour moi, une véritable déception. Dommage…

Note 2/5

Publicités

8 réflexions sur “Mordre le bouclier de Justine Niogret

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s