Récits du Demi-Loup, T.1 de Chloé Chevalier

img_0773

Quatrième de couverture :

Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Presse Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi. Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux.
Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

Éditeur : Les moutons électriques

Nombre de pages : 376

Prix : 19.90€

Mon Avis :

La pentalogie de Chloé Chevalier me faisait envie depuis un petit moment, (dont deux sont actuellement sortis), notamment grâce aux bonnes critiques piochées ça et là sur la blogosphère. Mais, il a fallu que ma Librairie préférée invite l’auteure lors d’une soirée spéciale Imaginaire pour enfin me décider à franchir le pas. Lu lors d’un défi littéraire, le fameux weekend à 1000 pages, le premier tome des Récits de Demi-loup, s’est avéré être mon second coup de cœur 2017 !

Résumer le premier opus n’est pas une mince affaire tant l’univers décrit par Chloé Chevalier est dense et étendu!
Véridienne est un royaume divisé en deux entités : Demi-Loup et les Eponas, cette dernière étant subordonnée à la première. A leur tête, un Souverain et son Suivant comme conseiller (un premier ministre en quelque sorte). Ce Suivant n’est pas choisi au hasard, il doit être issu des couches modestes de la population et doit être né le jour suivant la naissance de son Prince ou de sa Princesse. Voilà pour les traditions centenaires.
Or, le règne d’Aldemar en Demi-Loup débute par une entorse à la règle : la naissance de sa fille Malvane, par un curieux concours de circonstances, sera accompagnée non pas d’une mais de deux Suivantes! Cela ne serait-il pas un mauvais présage?
Des années plus tard, la Princesse Malvane et sa cousine Calvina avec leurs Suivantes ont grandi dans l’insouciance mais une mystérieuse maladie mortifère ainsi que les menaces de deux guerres, l’une intestinale et l’autre extérieure, issue des Terres de l’Est, semblent marquer le début de la fin…

vc3a9ridienne-3Comme je l’ai dit au tout début, l’univers de Chloé Chevalier est dense. Pour un novice, cela aurait pu s’avérer fastidieux. Or, l’introduction s’est faite en douceur. L’auteure a bien pris le temps de décrire ses différents personnages au début du roman tout en leurs donnant des caractéristiques propres. De plus, grâce à un système de blason, il est très facile de s’y retrouver et d’identifier le narrateur à chaque chapitre. Le lecteur suit également les personnages sur plus de vingt ans ce qui permet de s’y attacher plus facilement. Enfin, Chloé Chevalier s’astreint à leur ôter tout manichéisme : s’il est vrai qu’ils sont touchants, force est de constater aussi qu’ils peuvent irriter avec leur défauts si profondément humains. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié Aldemar en roi cynique, son fils Aldemor en Prince érudit et Cathelle, la Suivante de Malvane. Très honnêtement, les Princesses et leurs Suivantes ne brillent pas par leur intelligence mais Cathelle est, me semble-t-il, la moins stupide des cinq!

Si les personnages de Véridienne et leurs relations sociales sont le véritable point fort de ce roman. le worldbuilding, à défaut d’être original, se défend. J’aurais juste une petite carence à souligner : il manque une carte géographique. L’univers est divisé en trois royaumes : Demi-Loups et les Eponas, les Terres de l’Est et les Plaines jaunes. Vous me direz, rien de compliqué à suivre là-dedans ; excepté que les personnages voyagent beaucoup au sein des trois royaumes et chaque terre possède son réseau de villes… Une carte aurait permis au lecteur de s’y retrouver plus facilement.
Passé cela, l’univers du premier tome de Véridienne est intéressant mais reste relativement classique. Le lecteur est plongé dans un récit de fantasy d’inspiration médiévale et aborde les usages et les relations au sein de la cour royale. Néanmoins, ce qui différencie Véridienne des autres romans de fantasy médiévale, c’est que Chloé Chevalier s’attache à décrire avec minutie l’histoire, les us et coutumes, la géopolitique, etc de son univers, rendant chaque élément crédible et logique.

vc3a9ridienne-2Enfin, le style d’écriture est simple tout en étant fluide. Pour ma part, je possède une affection toute particulière pour le roman chorale depuis que j’ai lu le Trône de fer de Martin. J’adore ce style littéraire : non seulement celui-ci donne beaucoup de dynamisme au récit mais peut être également à l’origine de rebondissements grâce à la confrontation de différents points de vue des personnages. Chloé Chevalier utilise aussi de nombreux supports tels que des lettres, des archives ou des journaux intimes pour agrémenter son récit. J’aurais d’ailleurs juste un élément à relever : lors d’une lettre adressée à Cathelle, le Prince Aldemor relate tous les faits qui se sont déroulés entre eux. Cela ne m’a pas paru vraiment judicieux: car outre le fait d’informer le lecteur sur les évènements, je ne vois pas quel intérêt aurait eu le Prince à remémorer à la Suivante ce qu’elle connaissait déjà…

En conclusion, le premier tome de la trilogie des Récits de Demi-Loup, Véridienne, est une réussite car il possède de nombreuses qualités : les personnages particulièrement bien fouillés, constituent la force principal du roman ; l’univers très dense n’est certes pas original mais l’auteure s’est attachée à le rendre crédible ; enfin, le style d’écriture est plaisant et le style « roman chorale » rend le tout dynamique. Ce sera donc avec un immense plaisir que je poursuivrai l’aventure avec le tome 2, les Terres de l’Est et que je Rencontrerai l’auteure, jeudi soir.

Note 5/5♥

Autres avis : Au Pays des Caves Troll, Boudicca , L’ours inculte et Xapur

 

Publicités

23 réflexions sur “Récits du Demi-Loup, T.1 de Chloé Chevalier

  1. Avec un 5/5 et tant d’avis positif, je ne crois pas que je puisse le laisser passer. Et puis, il rentre tout à fait dans la fantasy créative et élaborée que j’aime.
    Allez, Hop direction la wish-list.

    Aimé par 2 people

  2. Coucou,
    Le financement participatif des Moutons met en jeu le T3 pour le mois de juin mais je n’ai pas encore craqué pour cette série, tous les bons avis m’intriguent un peu donc je tenterai peut-être le T1 aux Imaginales, faut voir

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s