Split de M. Night Shyamalan

046535.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Introduction :

Je suis toujours un peu partagée sur la filmographie de M. Night Shyamalan. Autant je considère le Sixième Sens (1999) comme un chef d’œuvre, Incassable (2000) ou le Village (2004) assez sympathiques, en revanche, Signs (2001) et La jeune fille de l’eau (2006) ont été particulièrement décevants pour moi. En allant voir Split (2017), je ne savais donc pas à quoi m’attendre. Pourtant deux arguments m’ont convaincu à franchir le cap :
– Le fait que Split fasse directement référence à un homme ayant réellement existé : Billy Milligan qui possédait 23 personnalités. Lui-même a d’ailleurs inspiré Daniel Keyes pour son roman Les mille et une vies de Billy Milligan.
– La présence de l’acteur britannique James McAvoy dont la prestation dans la bande annonce m’avait beaucoup intrigué.

Résumé :

Alors qu’elles fêtaient l’anniversaire de l’une d’entre elles, trois adolescentes sont enlevées par un homme assez terrifiant, Kevin (James McAvoy). Après avoir perdu connaissance, elles se réveillent toutes les trois dans une pièce fermée à clé et aménagée pour elles. Complètement désarçonnées par leur geôlier, elles ont du mal à cerner ses motivations ainsi que sa personnalité. Il apparaît, en effet, tantôt froid et maniaque, tantôt rassurant, tantôt fragile et espiègle…

Mon Avis :

Split-Movie

  • Un Thriller oppressant

Dès les premières minutes du film, le spectateur est plongé dans l’ambiance oppressante du film. Les plans rapprochés permettent immédiatement de ressentir toute une palette d’émotions allant de l’empathie pour Casey (Anya Taylor Joy), l’une des jeunes filles enlevées à l’inquiétude éprouvée face au kidnappeur. Cette impression est renforcée par le huis clos dans lequel les jeunes filles se confrontent à leur agresseur. Le spectateur s’identifie à elle et partage leur questionnement : faut-il amadouer leur geôlier, l’agresser ou trouver une solution pour s’enfuir discrètement? Mais, tout comme elles, le spectateur se trouvera complètement désarçonné par le personnalité changeante de Kevin puis intrigué.

Au huis-clos, s’alternent également d’autres scènes qui permettent au spectateur d’offrir un répit et de sortir de cette atmosphère oppressante mais aussi de mieux cerner les deux personnalités principales : l’enfance de Casey et les parties de chasse avec son père et son oncle ainsi que les séances de psychothérapie de Kevin.

split-james-mcavoy-1

  • La performance remarquable de James McAvoy

Dans une interview, l’acteur britannique revenait sur le rôle donné par M. Night Shyamalan. Le réalisateur est connu pour maîtriser son script et laisser peu de place aux improvisations de ses acteurs. Si James McAvoy n’a pas pu changer une virgule de son texte, il avait en revanche carte blanche pour les attitudes et les comportements de ses personnages. En effet, comme il le dit lui-même; il a dû interpréter neuf rôles différents. Pour ma part, j’ai été bluffée par la performance de l’acteur et la facilité déconcertante qu’il a possédait pour changer de personnages. Autant il m’a glacé le sang dans la personnalité froide de Dennis, autant il m’a davantage ému dans celle du garçon de neuf ans.

thumbnail_25397

  • Un scénario un peu décevant

Quand on connait la filmographie de M. Night Shyamalan, on peut aisément se douter que Split va forcément versé dans le fantastique à un moment donné. Et j’avoue avoir été un peu déçue par le traitement (malheureusement, je ne peux pas en dire plus au risquer de spoiler une partie de l’intrigue). En revanche, la chute du film est extrêmement bien réussi, amenée et très surprenante!

Conclusion :

Je classerais Split dans la typologie des films sympathiques de M. Night Shyamalan. Si l’ambiance est oppressante à souhait et que le spectateur se sent directement concerné par le film (que ce soit pour l’empathie éprouvé à l’égard des adolescentes enlevées ou l’effroi inspiré par Kevin interprété de manière remarquable par James McAvoy), en revanche, le scénario m’a quelque peu déçu. Heureusement, la chute surprenante rajoute quelques points.

Note 3.5/5

Publicités

13 réflexions sur “Split de M. Night Shyamalan

  1. Ce film me fait très envie et j’irai sans doute le voir. J’avais un peu peur que ce film ne tombe dans une scénario assez « lambda » et ton avis me le confirme mais je ne doute pas que je passerai un bon moment 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais toujours pas si je veux aller voir ce film ou pas. J’ai lu quelques autres chroniques qui me laissent tout aussi dans l’indécision. D’un côté j’aime beaucoup ce que fait ce réalisateur, et McAvoy mais d’un autre le sujet a l’air tellement dur…Je pense que je vais attendre qu’il sorte en DVD ou à la TV…parce que je suis quand même intriguée

    Aimé par 1 personne

  3. J’sais plus avec qui j’en parlais, mais on était d’accord que d’aller voir au ciné un nouveau Shyamalan était risqué. Comme tu le dis en préambule, autant il a fait de supers films autant il en a fait de très mauvais, surtout ces derniers temps. Alors je me tâte. Outre mon amour pour James Mcavoy depuis ses débuts, l’histoire m’intrigue énormément. Vais peut être me laisser tenter après tout, au vu de ce que tu en dis.

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai été surprise par ce film que j’ai beaucoup apprécié même s’il ne vaut pas La jeune fille de l’eau ou du Village qui est magnifique, c’est celui que j’ai préféré. Et c’est vrai que la prestation de James McAvoy est super impressionnante !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s