Une étoile tranquille de Pietro Scarnera

IMG_0892

Quatrième de couverture :

Le matin du 19 octobre 1945, Primo Levi revient à Turin, sa ville natale, après un an passé dans le camp d’Auschwitz et un long périple à travers toute l’Europe de l’Est. Levi était alors un jeune homme de 26 ans qui rentrait chez lui « bouffi, barbu et en haillons », habité par un besoin presque physique de raconter. Deux ans plus tard, il publiera Si c’est un homme et, en 1963 La trêve, les témoignages les plus poignants jamais écrits sur l’univers concentrationnaire.
Cinquante ans plus tard, ce sont deux jeunes gens qui se rendent à Turin pour suivre la trace de Levi, en recueillir l’héritage moral tout en brossant son portrait d’homme et d’écrivain. Entre biographie et fiction, la bande dessinée de Pietro Scarnera se nourrit des photos et documents d’époque et se déroule suivant les anecdotes reportés par Levi lui-même ; elle trace son parcours d’écrivain depuis Si c’est un homme et jusqu’à Les élus et les damnés, pour s’arrêter un instant avant ce matin d’avril 1987 où Levi a mis fin à ses jours.

Editeur : Rackham

Nombre de pages : 237

Prix : 19,00€

Mon Avis :

Je poursuis la découverte de Primo Levi à travers l’adaptation en bande dessinée de sa biographie : une Étoile tranquille.
Pour rappel, Primo Levi était un auteur juif italien, célèbre pour avoir témoigné sur la Shoah et la Déportation. Il avait été arrêté en 1943 pour des faits de résistance avant d’être déporté à Auschwitz et à Monowitz, de 1944 à 1945 (ce sont d’ailleurs les évènements rapportés dans son célèbre témoignage, Si c’est un homme). Puis, après la libération des camps, en janvier, Levi n’était pas retourné en Italie immédiatement mais avait dû, contraint et forcé, faire un périple en Europe de l’Est jusqu’en octobre (il s’agit du voyage décrit dans la Trêve).

IMG_0765

Une Étoile tranquille, du nom d’une des nouvelles de Primo Levi, se déroule immédiatement après les évènements de La Trêve, C’est à dire, après son retour, à Turin. La bande dessinée se veut chronologique et est divisée en trois parties, trois périodes marquantes de sa vie :
– de 1945 à 1948 : Primo Levi reprend une vie normale, se marie et devient chimiste à l’usine Duco, à Avigliana, une petite ville à 20 kilomètres de Turin. Il commence dès cette période à rédiger ses mémoires sur sa déportation. Si c’est un homme est publié mais connaît un succès mitigé.
– de 1948 à 1978 : Durant 30 ans, Primo Levi poursuit sa carrière de chimiste chez Siva puis en devient le dirigeant. Parallèlement, il continue d’écrire et rédige La Trêve ainsi que des nouvelles de science fiction dont les plus connues sont Histoires naturelles, Vice de forme ou Futur Antérieur. Entre temps, en 1958, Si c’est un homme devient un best seller.
– de 1978 à 1987 : Primo Levi prend sa retraite et en profite pour se consacrer à temps plein sur ses activités littéraires. Désormais connu, il témoigne auprès des journalistes comme des jeunes générations sur son expérience. Malheureusement, son passé ne l’a jamais réellement quitté et en 1987, il se donne la mort en se jetant dans la cage d’escalier de son immeuble.

 

IMG_0911

Pietro Scarnera livre à travers sa bande dessinée, un portrait touchant de Primo Levi : un homme réservé et simple qui voulait avant tout témoigner et se distraire avec ses nouvelles et son petit côté artistique au travers de ses sculptures en fil de fer. Une étoile tranquille se veut également très documentée comme en témoigne la bibliographie exhaustive à la fin de l’ouvrage. Pietro Scarnera semble aussi bien renseigné sur la vie de l’auteur que sa personnalité et son œuvre. Le fait qu’il se rende également sur les lieux fréquentés par Primo Levi donne davantage d’authenticité au récit et aux dessins. Ces derniers sont certes simples mais illustrent bien le propos.

IMG_0912

En conclusion, Une Étoile tranquille est une bande dessinée qui vaut le détour et mérite à ce titre, le Prix Révélation 2016, au festival d’Angoulème. Pour ma part, il s’agit d’un petit coup de coeur et je vous invite à la découvrir sans tarder pour toutes les qualités évoquées précédemment.

Note 5/5♥

IMG_0913

Publicités

12 réflexions sur “Une étoile tranquille de Pietro Scarnera

    1. J’ai lu La Trêve de Primo Levi et j’ai vraiment adoré. Il faut que je découvre également Si c’est un homme. Cette BD est vraiment pas mal, en revanche, pour connaître un peu plus la biographie de l’écrivain italien.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s