Street Art Fest 2018, à Grenoble : Parcours Berriat

75D55513-B329-49B9-892C-E01D442726D7

Coucou tout le monde,

Comme promis, je reviens vous faire un petit compte-rendu de la seconde visite du Street Art Fest 2018. Dans mon dernier article, je vous avais un peu présenté le festival et ses origines. Aujourd’hui, j’aimerais davantage vous parler de mon ressenti autour de la ville de Grenoble et vous présenter un peu plus le Street Art, dans son ensemble.

CIMG0147

Représentation des bulles grenobloises au sol, dans le quartier Ampère

Je possède un sentiment très ambivalent à propos de Grenoble : d’un côté, elle est dynamique, jeune, culturellement active, à la pointe de la technologie dans le secteur de la Recherche, possède un fort brassage culturel, est proche des stations de ski ou des lieux de randonnées. Mais, à côté de cela, elle se révèle aussi dangereuse (étant une femme, je suis constamment sur le qui-vive), bruyante, polluée et disons-le clairement : pas d’un esthétisme transcendant! Pourtant, j’aime cette ville et j’y reste parce que j’y ai fait mes études, j’y ai tous mes amis, j’y ai développé mon parcours professionnel (vous le remarquez là le fameux « y » grenoblois?). Oui, Grenoble n’est pas une aussi jolie ville que ses consœurs Lyon ou Annecy mais c’est une cité à laquelle je me suis profondément attachée.

CIMG0186
Cours Berriat (Grenoble) : JUIN et Shera

Lors de la visite du parcours Berriat, j’ai entendu une jeune femme dire que Grenoble était très audacieuse de mettre en avant ce street-art car (justement!) une ville comme Annecy n’aurait jamais osé ! Je suis plutôt d’accord avec cela : audacieux? C’est le terme! Et je rajouterais même à contre-courant. Les œuvres réalisées dans le cadre de ce festival ont d’abord touché des quartiers périphériques ou à vocation industrielle, et pas vraiment mis en valeur dans le cadre urbain : je citerai par exemple le cours Berriat, la Villeneuve, Capuche, etc… Le but? Non seulement permettre à des artistes de s’exprimer mais aussi réhabiliter d’une manière originale un quartier : bref, de renforcer la cohésion sociale et la fierté des habitants autour de leur lieu de vie. Franchement, lorsque vous avez cette fresque en face de vous, il n’y a pas de quoi être émerveillé ?

cimg0152.jpg
Place de la Belle Électrique (Grenoble) : Srek, Greg et Killah One

Malheureusement, cette initiative peut aussi rencontrer quelques résistances car au cours des deux visites, j’ai constaté qu’un certain nombre d’œuvres avaient été dégradées par d’autres graffitis. Dans le jargon du street art, on appelle cela un « toy ». On peut le concevoir de deux manières :
– soit il s’agit d’une contestation : l’auteur du toy n’accepte pas que l’art du graffiti puisse s’assagir et devenir une mode apprécié par une élite (sur le graffiti de RSNT, on peut lire « non à la gentrification de l’art »).
– soit il s’agit de jalousie et d’un manque de respect entre un « vandale » (celui qui tag de manière illégale) et un artiste adoubé par un cadre officiel (Etat, muncipalité, etc…). Selon notre guide, celui qui s’amuse à faire cela ne serait même pas graffeur. Mais, je suis d’accord, quelque soit la personne, il s’agit vraiment d’un manque de respect.

CIMG0129
Graffiti toyé de RSNT, Rue Léo Lagrange, Grenoble

Après cette longue introduction, je vous présente le Parcours Berriat qui a presque duré trois heures. Je ne mettrai pas le plan officiel du site du Street Art Fest car nous ne l’avons pas suivi.

CIMG0144

1- Rue Marx Dormoy (Grenoble) : Mirage de AZAZ one

2- Rue Mozart (Grenoble) : en haut, à gauche, Java en haut, à droite et en bas, JUIN

CIMG0150

3- Rue des arts et des métiers (Grenoble) : SREK

CIMG0152

4- Place de la Belle Électrique (Grenoble) : Srek, Greg et Killah One

CIMG0157

5- Rue Georges jacquet (Grenoble) : Jaba

6- Pont du Drac (Grenoble/Fontaine) : Cobie

A prendre au second degré, bien sûr!

– Affiche en haut, à gauche : « J’ai un gros 4×4 donc j’ai un gros zizi »
– Affiche en haut, au milieu : « Pensez à vos enfants, n’en faites pas »
– Affiche en haut, à droite : « On sait, mais t’inquiète on dira rien »
– Affiche en bas à gauche : « Oui à la souffrance, Oui à la haine, Oui à la guerre. La guerre, ça défoule, ça crée des emplois, ça occupe. Contre les Bolcheviks pacifistes dégénérés et chevelus, contre la couardise et le défaitisme. Pour la grandeur de la patrie, pour le drapeau et l’honneur, pour dieu
– Affiche en bas, à droite : « Vous n’aimez pas votre nez? Vous détestez vos oreilles? Vous ne supportez plus vos rides? Changez tout cela (et bien plus encore) en une seule opération de chirurgie esthétique réalisable chez vous… grâce à l’ablation des yeux à la petite cuillère »

CIMG0168

7- Avenue Aristide Briant (Fontaine) : Seth

CIMG0170

8- Avenue Aristide Briant (Fontaine) : Serty 31

CIMG0171

9- Place Louis Maisonnat (Fontaine) : Sener Etam Cru et Sébas Velasco

CIMG0172

10- Rue Henri Barbusse (Fontaine) : Veks Van Hillik

CIMG0174

11- Cours Berriat (Grenoble) : en haut, A’Shop (Canada), en bas à gauche, la villa Art Nouveau d’A. Raymond, en bas à droite, Etien’ (France)

CIMG0184

12- Cours Berriat (Grenoble) : Monkey Bird

CIMG0179

13- Cours Berriat (Grenoble) : SNEK

CIMG0180

14- Cours Berriat (Grenoble) : Ink4rt

CIMG0185

15- : Cours Berriat (Grenoble) : JUIN et Shera

Voilà! J’espère que ces deux balades dans le Street Art de Grenoble vous aura plu. Si vous voulez en savoir plus, sachez qu’il existe un beau livre d’art à 20,00€ pour 350 pages.

501C392A-B225-46C8-B9FE-6A8A22CEAC94

Publicités

6 réflexions sur “Street Art Fest 2018, à Grenoble : Parcours Berriat

  1. Super cet article ! Je ne connais pas du tout la ville mais j’adore le fait que le street-art y tienne une place aussi importante. Merci pour la ballade 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s