Hors-série 2018, Une Heure-Lumière

1EF0F8CF-FF66-47F2-A9D9-8FF34408B0D0

Quatrième de couverture :

Une Heure-Lumière, c’est la distance que parcourt un photon dans le vide en 3600 secondes, soit plus d’un milliard de kilomètres… Faire voyager vite et loin le lecteur, voilà l’ambition de cette collection inédite, tant par la forme que par le fond, devenue emblématique des éditions du Bélial’ en moins de trois années d’existence. Une collection ici fêtée avec ce premier hors-série introduit par Olivier Girard, son maître d’œuvre, au côté duquel on retrouvera aussi Aurélien Police, la source de son identité graphique, Ken Liu, l’un de ses auteurs référents, sans oublier un catalogue et une présentation exhaustive de l’ensemble des titres déjà parus sous ses désormais fameuses couvertures mouchetées.
Une heure-lumière… avec les étoiles pour objectif !

Editeur : Le Bélial, Collection Heure Lumière

Nombre de pages : 96

Prix : Gratuit (reçu pour 2 livres de la collection Heure-Lumière achetés)

Date de publication : 6 Septembre 2018

Mon Avis :

Dans le cadre de la rentrée littéraire 2018 et pour fêter le succès de la collection, les éditions Bélial ont offert ce Hors-Série 2018 pour l’achat de deux titres dans leur collection Heure-Lumière. J’ai donc attendu sagement le 6 septembre 2018 pour profiter de l’offre. Et bien m’en a pris ! Car l’opération a été un tel succès qu’aujourd’hui ce Hors-Série est devenu un collector! Autrement dit, il est épuisé!
Il se divise en quatre parties :

De la nouvelle comme idéal littéraire

Il s’agit d’une préface dans laquelle Olivier Girard, l’un des trois fondateurs du Bélial expose la genèse de cette collection. Le format court qui se décline sous trois formes avec la nouvelle de moins de 7500 mots (short story, en anglais), la novelette entre 7500 et 17499 mots et la novella entre 17500 et 39999 mots, s’il connaît un grand succès dans le monde anglo-saxon n’en est qu’à ses balbutiements dans le monde éditorial français. Or, le Bélial a fait de ce format l’une de ses spécificités que ce soit dans la publication de nouvelles dans leur revue Bifrost ou désormais de novellas pour Heure-Lumière. Il aura alors fallu vingt ans pour que cette dernière voit le jour avec tous les risques financiers que cela auraient pu engendrer pour une maison d’édition indépendante. Heureusement, avec seize titres aujourd’hui dont des rééditions pour certains, on peut aujourd’hui affirmer qu’il s’agit d’un succès commercial.

Sept anniversaires de Ken Liu

Le choix de cette nouvelle de trente pages s’explique par le fait que l’auteur sino-américain est très représenté parmi les publications du Bélial. En effet, pas moins de deux novellas (L’homme qui mit fin à l’histoireLe regard), un recueil de nouvelles (La ménagerie de papier) et quatre nouvelles (Le Fardeau, Souvenirs de ma mère, Une brève histoire du tunnel transpacifique et Chaussures de course pour le magazine Bifrost) ont été publiés.
Dans cette nouvelle, le personnage principal Mia parle des sept anniversaires qui ont marqué sa vie : elle débute avec ses sept ans lorsque ses parents venaient à peine de divorcer et que sa mère était accaparée par son travail puis l’on continue ainsi jusqu’à ses… Et bien, je ne voulais le dirai pas bien sûr! Mais, ces sept anniversaires permettent de suivre les progrès de la société tout en faisant part au lecteur de considérations philosophiques sur les relations filiales qui évoluent, l’environnement et la manière dont les Hommes vont tenter de sauver la Terre, etc… Si Ken Liu nous livre une nouvelle surprenante et émouvante, pour ma part, elle ne fait pas partie de mes préférées.

Rencontre avec Aurélien Police

Il s’agit d’une interview consacrée à cet illustrateur de talent qui a apposé sa patte très reconnaissable sur tous les titres de la collection. Il explique ainsi son parcours dans le monde de l’édition, le choix de sa ligne graphique, sa manière de concevoir ses illustrations et ses futurs projets. Petite chose qui fait plaisir, il remercie les blogueurs pour la publicité faite autour de son travail :

Je tiens d’ailleurs à saluer les blogueurs qui prennent la peine de créditer les illustrateurs et parlent des couvertures dans leurs chroniques. C’est tellement rare ailleurs que ça vaut la peine de le souligner. (P. 54)

Pour ma part, je n’ai pas connu le travail d’Aurélien Police grâce au Bélial mais plutôt par l’intermédiaire de Scrinéo, notamment au travers des couvertures des romans de Gabriel Katz, Aurélie Wellestein et Estelle Faye. J’ai d’ailleurs tellement accroché à son style que je n’ai pas hésité à découvrir son roman graphique Juste un peu de cendres pour lequel il a collaboré avec Thomas Day.

Catalogue Une HeureLumière 2018

Il s’agit de la liste des seize titres parus depuis 2016. La collection est relativement bien représentée sur mon blog puisque j’ai lu environ un tiers des titres. Vous pouvez d’ailleurs les retrouver ci-dessous  :

1- Dragon de Thomas Day
2- Le Nexus du Docteur Erdmann de Nancy Kress
3- Cookie Monster de Vernor Vinge
4- Le Choix de Paul J. McAuley
5- Un pont sur la brume de Kij Johnson (Avis à venir)
6- L’homme qui mit fin à l’histoire de Ken Liu
7- Cérès et Vesta de Greg Egan
8- Poumon vert de Ian R. Macleod
9- Le regard de Ken Liu
10- 24 Vues du mont Fuji par Hokusai de Roger Zelazny
11- Le sultan des nuages de Geoffrey A. Landis
12- Issa Elohim de Laurent Kloetzer
13- La ballade de Black Tom de Victor Lavalle
14- Le fini des mers de Gardner Dozois
15- Les attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard
16- Retour sur Titan de Stephen Baxter

Quatre titres m’ont beaucoup intrigué après lecture de leur synopsis. Vous risquez prochainement de retrouver les chroniques des titres 2, 3, 4 et 8.

Inutile de vous le préciser mais j’ai un petit coup de coeur pour cette collection : d’une part, les textes sélectionnés sont de qualité (ils ont tous gagné un prix littéraire prestigieux) et d’autre part, j’ai aimé tous ceux que j’ai lus jusqu’à présent. Si vous aviez encore des doutes, un seul mot : foncez!

Autres Avis : ApophisCélindanaeL’épaule d’Orion

Publicités

9 réflexions sur “Hors-série 2018, Une Heure-Lumière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s