Un pont sur la brume de Kij Johnson

E529D305-C23F-4E73-BB87-06FA37A98524

Quatrième de couverture : 

Kit Meinem d’Atyar est peut-être le plus doué des architectes de l’Empire. Peut-être… Ce qui ne fait aucun doute, en revanche, c’est qu’il lui faudra convoquer toutes ses compétences, l’ensemble de son savoir pour mener à bien la plus fabuleuse réalisation qui soit, l’oeuvre d’une vie : un pont sur le fleuve de brume qui de tout temps a coupé l’Empire en deux. Un ouvrage d’art de quatre cents mètres au-dessus de l’incommensurable, cette brume mortelle, insondable, corrosive et peuplée par les Géants, des créatures indicibles dont on ne sait qu’une chose : leur extrême dangerosité.

Editeur : Le Bélial, Collection Heure-Lumière

Nombre de pages : 136

Prix : 9,90€

Date de publication : 25 Août 2016

Mon Avis : 

J’ai profité de l’offre du Bélial : pour deux livres achetés dans la Collection Heure-lumière, un Hors série est offert du 6 septembre au 31 octobre 2018). Du coup, ce n’est pas deux mais quatre livres que j’ai achetés! Et l’ouvrage de Kij Johnson faisait partie de mes favoris en raison des avis dithyrambiques de la blogosphère. Pour beaucoup, Un pont sur la brume a même été l’un de leur coup de coeur de la collection. N’est-ce pas Yogo?

Kit Meinem d’Atyar, fils d’un prestigieux architecte et architecte lui-même est envoyé par l’Empire afin de prendre la suite du chantier d’un pont. Ce dernier est d’une importance capitale à plusieurs titres : stratégique tout d’abord, car il permettrait non seulement de relier deux provinces mais aussi d’asseoir l’autorité impériale sur celle plus éloignée, économique grâce aux frais de péage et l’intensification du flux commercial et idéologique car ce passage entre les deux villes Procheville et Loinville situées des deux côtés de la rive est extrêmement dangereux (on peut le résumer par l’Empire protège ses habitants). En effet, cachés dans la brume, des géants rôdent et broient de manière aléatoire les bâteaux qui passent sur la rivière. Mais, lorsque Kit arrive, les habitants d’abord méfiants, ne lui font pas vraiment confiance. Or, son aisance, sa bienveillance et ses compétences les font vite changer d’avis…

Je ne le cache pas mais j’ai mis énormément de temps à rentrer dans l’histoire (environ un tiers de la novella). Étant donné que je ne voulais pas passer à côté d’un texte que tout le monde avait manifestement adoré, j’ai mis un peu du mien et finalement, mon avis se calque sur l’appréciation générale. Oui, Un pont sur la brume est un texte absolument formidable!

Pour commencer, j’ai adoré le personnage principal Kit Meinem d’Atyar. Les flashbacks présents dans le texte permettent d’apprécier sa personnalité. En effet, fils d’architecte, il a baigné depuis tout petit dans ce domaine en accompagnant son père sur ses chantiers puis a consolidé ses connaissances grâce à sa formation universitaire. Bien qu’il ait été coopté par l’Empire pour achever la construction du pont, en arrivant à Procheville et Loinville, il n’a pas voulu imposer son autorité. Au contraire, il a travaillé en grande intelligence avec les personnes déjà présentes soit en les maintenant à leur poste et en leur faisant confiance, soit en développant les qualités et compétences de certaines personnes qu’elles-mêmes ne suspectaient pas. En gros, Kit est un manager idéal avec qui l’on souhaiterait travailler! Compétent, compréhensif, travailleur mais aussi doté d’empathie (notamment lorsqu’une ouvrière décède d’un accident du travail), il se fait très vite accepter par les gens de la province.

En ce qui concerne les personnages secondaires, j’ai également beaucoup apprécié le rôle des femmes. Pour commencer, Rasali Bac tire son nom de famille de son métier. En effet, elle exerce un travail dangereux qui consiste à amener sur son bateau les personnes qui souhaitent se rendre de Procheville à Loinville et vice et versa. Elle a vu son père et son frère mourir et il ne lui reste que son neveu Valo. Elle sait que la construction du pont nuira à terme à son activité car les personnes préfèreront payer une taxe pour traverser la rivière en sécurité plutôt que de passer par la brume. Pourtant, elle se lit d’amitié avec Kit. Courageuse, forte et déterminée, elle est respectée. Quant aux autres femmes, on les voit travailler au même titre que les hommes sur le chantier, exerçant elles aussi des métiers de force et partageant les mêmes risques.

Enfin, j’ai beaucoup apprécié le monde construit autour de ce pont. On ne sait pas vraiment si ces Géants existent, cachés dans la brume. On sait juste que des personnes disparaissent et ne reviennent jamais. Le côté fantastique est vraiment très bien dosé. Quant aux aspects stratégiques que j’ai développés dans le synopsis, ils me paraissent tout à fait appropriés, réfléchis et justes. On sent aussi que Kij Johnson a fait quelques recherches en ce qui concernent les modalités de construction d’un pont au travers du vocabulaire précis utilisé pour qualifier les différents outils ou les différents éléments d’architecture. Les étapes de la construction sont également parfaitement bien mis en avant.

En conclusion, Un pont sur la brume a encore été une fois un excellent texte publié dans le cadre de la collection Heure-Lumière. Doté de personnages forts et intéressants, l’intrigue se veut captivante grâce au background résumant la valeur stratégique du pont et l’atmosphère présent sur cette province éloignée de la capitale de l’Empire. Bref, un texte court que je conseille de découvrir!

Autres Avis : Albédo ApophisLe bibliocosme CelindanaeLe chien critique, ElhyandraL’ours inculte

Publicités

9 réflexions sur “Un pont sur la brume de Kij Johnson

  1. J’avais vraiment bien aimé, mais ce n’est pas mon préféré de la collection… Le texte reste fort, mais il me manque un tout petit truc, sans doute un grain de folie pour qu’il entre dans mon Panthéon personnel.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Aelinel Ymladris Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s