Le Maison natale d’Hector Berlioz à la Côte Saint André

CC0DC773-F520-463D-8A38-8ADCF440BA9F.jpeg
Buste d’Hector Berlioz situé dans le Petit salon, au 1er étage

Coucou tout le monde,

j’espère que vous allez bien! Vous devez vous dire mais elle parle du Musée Berlioz alors qu’elle n’a même pas publié la seconde partie sur la ville de Parme? Pas de panique, je n’ai pas oublié! J’essaye de rédiger cet article dans la semaine! En attendant, je vous propose de découvrir la maison natale d’Hector Berlioz que j’ai eu la chance de visiter samedi. Et comme, c’est encore tout frais dans ma tête, je vous en fais profiter!

Allez, c’est parti!

Mon compagnon est un passionné de musique et cela faisait plusieurs années qu’il voulait visiter la maison natale d’Hector Berlioz, située à une cinquantaine de kilomètres de Grenoble, à la Côte Saint André. Comme on devait aller à Lyon avec des amis, on en a profité pour faire un petit détour. En plus, pour ceux que cela intéresserait, le musée est gratuit et chaque année, au mois d’août, un Festival Berlioz rend hommage à la musique classique.

Le Musée Berlioz

sdr
La maison natale vue du jardin

La maison date du XVIIème siècle et avait été acquise par l’arrière grand-père d’Hector Berlioz, en 1730. La famille Berlioz y a vécu jusqu’en 1848, date à laquelle le propre père d’Hector meurt. La maison reste encore aux mains de la famille jusqu’en 1874 puis elle est vendue à de nombreuses reprises à des commerçants. En 1931, l’association des amis de Berlioz fonde le musée consacré au compositeur. Elle est rénovée une première fois en 1969 puis en 2003 pour le bicentenaire de la naissance d’Hector Berlioz.

Biographie d’Hector Berlioz (18031869)

Source Wikipédia

davHector Berlioz est né en 1803 à la Côte Saint André, et est l’aîné de six enfants (dont deux meurent très jeunes). Issu d’un milieu bourgeois, son père était médecin. Ce sera d’ailleurs lui qui fera l’éducation de son fils en lui apprenant la littérature, l’histoire, la géographie, les langues et la musique (la flûte, le chant et la lecture des partitions). Lorsqu’Hector a quatorze ans, il fait même venir deux maîtres de musique qui lui enseignent le chant puis la guitare. En 1821, après l’obtention du baccalauréat en lettres à Grenoble, Hector part à Paris pour y suivre des études de médecine. Mais, il change d’avis et souhaite faire de la musique au grand dam de ses parents. dav
En 1823, il devient l’élève du compositeur Jean-François Le Sueur et s’inscrit au Conservatoire de Paris. Il compose alors sa première oeuvre, Le passage de la Mer Rouge, le premier d’une longue série dont les œuvres les plus emblématiques sont Benvenuto Cellini, le Requiem, la Symphonie fantastique et le Te Deum. Après plusieurs séjours à Rome (1826, 1828 et 1830), il revient à Paris, en 1832 et devient critique musical ce qui lui permet d’avoir des revenus réguliers. En 1833, il épouse Harriet Smithson, une jeune actrice irlandaise.
davDe 1846 à 1867, il devient plus connu en tant que chef d’orchestre qu’en tant que compositeur. Ayant d’ailleurs essuyé plusieurs échecs à Paris, il entame une tournée et dirige ses propres œuvres en Angleterre, en Allemagne, en Belgique et même en Russie, où il connaît un succès fulgurant. En 1854, à la mort d’Harriet, il épouse Marie Recio, une cantatrice. En 1856, il compose sa plus grande oeuvre : Les Troyens. En 1868, il se blesse en faisant une chûte et rentre de Nice à Grenoble puis à Paris où il s’éteint à l’âge de 65 ans. Il repose aujourd’hui au cimetière de Montmartre, au côté de ses deux épouses.

La maison natale

Elle est divisée en plusieurs parties :
– Le sous-sol accueille les expositions temporaires, un auditorium et l’accès au jardin.
– Le rez-de-chaussée est consacré à la biographie d’Hector Berlioz et à la présentation du contexte historique ainsi que le courant artistique et littéraire auquel le compositeur appartenait : le romantisme.
– Aux étages, se situent les appartements. Il faut savoir que les pièces sont organisées en enfilade. En effet, à l’époque à laquelle la maison a été construite, le système de couloir qui desservait chaque pièce n’existait pas encore. De plus, la plupart des meubles présents aujourd’hui n’appartenaient pas forcément à la famille mais sont en revanche bien contemporains du XIXème siècle.

Le premier étage comprend :

sdr
La cuisine
dav
Le petit salon dans lequel la famille Berlioz prenait leur repas
dav
Le cabinet du Docteur Berlioz
dav
La chambre d’Hector Berlioz (les décorations en haut des murs sont d’origine)

Au deuxième étage se situent :

dav
Le salon bibliothèque (dans lequel la bibliothèque a aujourd’hui disparu). La fresque est de style Louis XVI et a été retrouvée sous le papier peint.
dav
Le grand salon dans lequel Hector Berlioz a appris à jouer de la musique
dav
La chambre natale d’Hector Berlioz. Le piano a bien appartenu à la famille de Berlioz mais pas au compositeur lui-même.

Au troisième étage, se trouvent :

1B90C83D-C61B-4799-B6BB-B4179B2E5CAB.jpeg
La chambre d’Adèle, la soeur adorée d’Hector Berlioz
dav
La chambre de Nancy, la seconde soeur d’Hector

Enfin, sous les combles, une exposition était consacrée à Berlioz en tant que compositeur mais aussi écrivain.

J’espère que cette visite dans l’intimité d’Hector Berlioz vous aura plu. Pour ma part, j’ai eu une excellente surprise. Par son ambiance, la maison m’a beaucoup fait penser à la maison de Louis Pasteur, située à Arbois et que j’avais visitée l’année dernière. Si vous passez dans le coin, surtout n’hésitez pas. Je vous mets d’ailleurs le Lien vers le site officiel.

2 réflexions sur “Le Maison natale d’Hector Berlioz à la Côte Saint André

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s