Thunder, T.1 de David S. Khara

EF40CA79-5198-42A4-BE2C-175D4C4D7699

Quatrième de couverture : 

L’adolescence d’Ilya bascule dans le tragique lorsque son père est assassiné. Il se voit contraint d’emménager dans le manoir londonien de sa grand-mère qu’il n’a jamais rencontré. Alors qu’une nouvelle vie s’offre à lui, tout bascule à nouveau lorsqu’il écope d’une colle avec quatre autres lycéens. L’avenir leur appartient. Et ce ne sera pas sans aventures…

Editeur : Naos

Nombre de pages : 240

Prix : 16,90€

Date de publication : 29 Mai 2020

Mon Avis : 

A l’heure actuelle, je ne lis quasiment plus de Young Adult car ce style ne correspond plus vraiment à mes goûts littéraires. En revanche, lorsque Jérôme Vincent et Gaëlle Giroulet que je remercie au passage, m’ont proposé le premier tome de Thunder en Service Presse, j’ai tout de suite accepté en raison de son auteur. En effet, j’avais déjà lu (et adoré!) plusieurs polars de David S. Khara notamment son diptyque mâtiné de fantastique Les vestiges de l’aube et Une nuit éternelle ainsi que les deux premiers tomes de la tétralogie Projet Bleiberg (d’ailleurs, cela me fait penser que j’ai toujours les deux derniers à lire!). Pour en revenir au premier tome de Thunder, j’ai trouvé ma lecture plutôt agréable et divertissante.

Ilya était à Los Angeles lorsqu’il a appris la mort de son père Yevgeni Volochin, grand magnat russe du pétrole et l’une des plus grandes fortunes mondiales. L’adolescent de seize ans aux cheveux poivre et sel a dû alors s’embarquer en catastrophe pour l’Angleterre et rejoindre sa grand-mère à Londres. Il ne l’a jamais rencontrée mais c’est dans son manoir de Haven, à une vingtaine de kilomètres de la capitale anglaise qu’il va vivre désormais en attendant sa majorité. Ilya poursuit également sa scolarité à l’Institut huppé EXCELSIOR, l’un des meilleurs lycées anglais. Mais, la rentrée s’avère difficile pour le jeune homme et il se fait remarquer dès le premier jour non seulement en raison de son accoutrement en décalage par rapport aux autres élèves mais aussi à ses capacités hors-pair en art martial…

Un roman Young Adult…

Thunder est le premier tome d’une trilogie qui met en scène cinq adolescents de seize ans environ. S’ils sont tous élèves au Lycée EXCELSIOR, il semble tout de même partager bien plus que des cours ou des activités périscolaires.
– Ilya que nous avons vu précédemment est aussi le personnage principal.
– l’impétueuse et indomptable Angela aime jouer avec son apparence et il semblerait qu’Ilya ne soit pas insensible à son charme!
– Pad, le génie en informatique est redoutable en affaires (à la limite de la légalité!).
– Jennifer possèdent des sens (et a une libido!) exacerbés.
– quant à Carrie, il ne vaut mieux pas la contrarier au risque de se prendre un coup de poing bien placé.

Il est vrai que de prime abord les personnages adolescents peuvent apparaître un peu stéréotypés : look rebelle (Angela pourtant de bonne famille), rétifs à l’autorité (Pad), en quête d’identité (Ilya), ils se laissent parfois guider par leurs premiers émois (Ilya avec Angela ou Jennifer avec Pad) ou sont renfermés (Carrie). Il n’en demeure pas moins que David S. Khara plante son décor dans ce tome introductif et de son aveu dans l’interview présente à la fin de l’ouvrage, compte sur les tomes suivants pour développer ses personnages et leur apporter plus de profondeur.

… qui possède de nombreuses inspirations…

Durant ma lecture, j’ai eu comme un petit air de déjà-vu et il semblerait que l’auteur se soit bien amusé à mettre quelques petites références dans son roman :
– Difficile par exemple de ne pas penser au domaine de Downton Abbey lorsqu’Ilya arrive à Haven que ce soit par la présence d’un personnel de maison très « vieille Angleterre » (une cuisinière, un intendant, un chauffeur et un jardinier) ou dans la description du manoir :

Là où Harry évoquait un manoir, l’adolescent découvrait un véritable château. Deux tours crénelées hautes de plus de dix mètres encadraient un bâtiment d’inspiration gothique. La demeure s’élevait sur trois étages. A chaque niveau, six larges fenêtres semblaient autant d’yeux tournés vers les arrivants. A en juger par les créneaux qui cerclaient le toit, un chemin de ronde devait offrir une vue imprenable sur les environs. (P. 24)

Petit SPOILER – Enfin, David. S. Khara fan de comics rend également hommage à X-Men puisqu’il part du même postulat de départ (des adolescents doivent apprendre à développer leur capacité hors-norme, les maîtriser et à s’en servir contre leurs ennemis, tout cela de manière anonyme et sans se faire remarquer du commun des mortels). Mais d’après l’interview, il semblerait que l’auteur diverge par la suite dans les autres tomes. Fin du SPOILER

… mais ne m’a pas vraiment surprise.

Même si le titre de cette sous-partie ne le laisse pas vraiment supposer, j’ai beaucoup apprécié ma lecture : j’ai retrouvé l’humour et le style d’écriture très agréable et fluide qui m’avaient tant plu dans les précédents ouvrages de David S. Khara. Mais justement, en ayant lu les polars et thrillers pour adultes de l’auteur, j’ai retrouvé les mêmes mécanismes dans ce roman Young Adult, ce qui fait que je n’ai pas été vraiment surprise. Je citerais par exemple les recherches expérimentales datant de la Seconde Guerre Mondiale (présente aussi dans le Projet Bleiberg, par exemple) ou l’identité de Monsieur X, l’accident de bus, etc… J’avais deviné en amont.
Toutefois, je ne fais pas partie du lectorat cible de ce roman et on peut supposer que les adolescents à qui il s’adresse n’auront peut-être pas forcément eu les mêmes lectures que moi. Ils seront donc probablement plus réceptifs aux différents rebondissements et révélations présents dans l’intrigue.

En conclusion, ce premier tome introductif de David S. Khara s’est avéré divertissant et remplit parfaitement son office : il plante le décor et présente ses principaux personnages. L’écriture se veut fluide et l’intrigue suffisamment haletante pour susciter l’intérêt du lecteur. Dommage toutefois que les rebondissements et révélations se soient révélés prévisibles pour moi. Cela ne m’empêchera pas de découvrir le tome suivant qui devrait sortir l’année prochaine et dont le présent ouvrage donne déjà un aperçu avec les trois premiers chapitres…

Autres avis : 

Ombrebones

8 réflexions sur “Thunder, T.1 de David S. Khara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s