Nixi Turner (T.4) de Fabien Clavel

C206A527-6E24-4513-AA40-E6211E9E809A

Quatrième de couverture : 

Kylian aimerait bien rejoindre la bande de Nixi, mais il se rend compte que cela risque d’être compliqué après tout le mal qu’il leur a fait. Il faut dire que pour lui, c’est plus facile de frapper et d’injurier que de se livrer à cœur ouvert. Quand sa mère biologique le contacte, il voit là l’occasion d’être enfin aimé et accepté comme il est.

Editeur : Editions du Chat Noir – Collection des Chatons Hantés

Nombre de pages : 116

Prix : 10,00€

Date de publication : 1er Avril 2020

Mon Avis :

Je continue ma découverte de la saga de Nixi Turner de Fabien Clavel avec ce quatrième tome et je remercie les éditions du Chat noir de me l’avoir envoyé en Service Presse. J’ai lu ce tome il y a deux mois environ, au tout début du confinement mais je ne l’avais pas chroniqué immédiatement en raison de la pause de mon blog. Je l’ai donc relu rapidement pour me rafraîchir les idées et je l’ai plutôt apprécié.

Kylian est tombé amoureux de Chora et la jeune fille devenue gothique depuis les vacances de Noël, ne semble pas indifférente non plus à son côté Bad Boy et rebelle. Mais, comment se rapprocher de la petite bande lorsque Kylian a terrorisé Hugo et harcelé Nawel en début d’année? Surtout, Nixi ne semble pas non plus le porter dans son coeur, quant à Imane, elle le méprise carrément.
Entre-temps, Kylian reçoit de mystérieux messages sur son téléphone portable : sa mère biologique souhaite renouer le contact avec lui et lui propose un rendez-vous dans un café parisien. Le jeune garçon décide d’y aller sans en parler à quiconque, même pas à ses parents adoptifs qu’il adore…

Kylian, un harceleur…

Disons-le tout de suite, je n’aime pas ce personnage de Kylian car il me ramène à mon propre passé. Il me fait penser à l’un de mes harceleurs qui arborait peu ou prou le même look, n’avait pas un bon niveau scolaire et tirait sa confiance en lui du mal qu’il faisait aux autres.
– Dans ce quatrième tome, Kylian s’en prend toujours aux plus faibles que lui, notamment en les bousculant, en les frappant ou en les insultant. Il prend du plaisir à percevoir cette lueur de terreur dans les yeux de ses victimes et cela le rassérène. Il se sent exister ainsi.
– De plus, il aime défier les adultes notamment lorsqu’il manque de se faire renverser par une voiture alors qu’il traversait sans regarder. Il n’hésite pas à faire un doigt d’honneur au conducteur qui l’a klaxonné.

… pas aussi manichéen qu’il n’y paraît de prime abord

Je n’étais donc pas très contente que ce personnage soit au centre de l’intrigue et que le récit adopte son point de vue. Et finalement, Fabien Clavel s’est bien débrouillé car si l’adolescent ne m’est toujours pas sympathique, force est de constater que j’ai ressenti (un peu!) d’empathie pour lui.
– Tout d’abord, il est tombé amoureux de Chora et fait tout pour lui apparaître agréable : il lui a offert un livre de poésie à Noël, soigne ses vêtements tout en arborant sa coiffure au look rebelle et accepte un rendez-vous en tête à tête avec elle. Il fait même un premier pas vers sa bande d’amis mais étant donné son passif avec Hugo et Nawel, ce n’est pas gagné et on peut le comprendre aisément.
– Enfin, Kylian a été adopté et sa mère Lys renoue avec lui en lui proposant un rendez-vous. L’adolescent est en quête non seulement de ses origines mais aussi de reconnaissance et d’une figure maternelle. En tant que lecteur, on sent évidemment qu’il y a anguille sous roche puisque Kylian, bouleversé par cette rencontre, apparaît naïf. En effet, Lys ne lui apporte aucune preuve de son lien filial et aborde avec lui des questions surnaturelles sans que le jeune garçon ne le remette en question…

Le thème de l’homosexualité

Enfin, je souhaitais finir sur la question de l’homosexualité qui est assez rarement abordé en Littérature jeunesse (je peux toutefois vous citer Effroyable porcelaine de Vincent Tassy et que je vous recommande). Ce que j’ai apprécié dans ce roman, c’est que ce thème s’inscrit dans une normalité. Kylian a été adopté par un couple homosexuel mais à aucun moment il ne remet en question l’amour de ses deux pères. Certes, il n’en a jamais parlé à ses camarades (Hugo est d’ailleurs surpris car il semblerait que Kylian l’ait insulté en ce sens) et il a demandé à ses deux parents de ne pas participer aux réunions parents-élèves de son collège. Mais s’il l’a fait ce n’est pas en raison de leur orientation sexuelle mais de leur âge avancé.

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié ce quatrième tome bien qu’il se focalise sur un personnage que je n’aime pas. Et c’est là le tour de force de Fabien Clavel car il arrive à rendre presque sympathique Kylian qui ne l’est pas vraiment au départ. Il me reste un tome à lire pour conclure cette saga et j’ai grande hâte!

Autres avis : 

Ombrebones

Autres tomes : 

Tome 1

Tome 2

Tome 3 

Tome 5

7 réflexions sur “Nixi Turner (T.4) de Fabien Clavel

      1. Bah faut voir, hier soir et cette nuit il a plu des cordes en Belgique ! L’auteur part peut être sur des orages de chaleur ? Ou un dérèglement climatique ? Suspens…

        Aimé par 1 personne

  1. Ooh cette saga me tente de plus en plus! Les thèmes qu’elle aborde à travers les différents tomes ont l’air sensibles et intéressants. Je sens qu’elle va bientôt atterrir sur ma PAL !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s