Parme (30-31 Octobre 2018) : 1ère Partie

8B8EA8AA-CC71-42AE-9810-E124C0B493DD.jpeg
Place du Baptistère et du Duomo

Coucou tout le monde,

j’espère que vous allez bien! Durant les vacances de Toussaint, je me suis rendue chez ma belle-famille, du côté de Turin, en Italie. Et il se trouve que pour des raisons administratives, nous avons dû nous rendre aussi en Emilie-Romagne. Autant joindre l’utile à l’agréable, nous en avons donc profité pour visiter la ville de Parme pendant deux jours. J’ai vu de si jolies choses que je n’ai pas pu résister à l’envie de les partager avec vous!

4D926887-3F9F-40F9-B2B8-45DD62499FCE.png

Allez, c’est parti!

Lire la suite

Publicités

Cité internationale de la Tapisserie : Aubusson tisse Tolkien

DA631D6D-B2AB-40C2-A4AE-88138E51B23E.jpeg

Coucou tout le monde,

j’espère que vous allez bien. Je reviens vers vous pour vous présenter la dernière étape de mon voyage en Bretagne avec la visite de l’exposition sur Tolkien, à la Tapisserie d’Aubusson, le 12 Août dernier.

Allez, c’est parti!

Lire la suite

La tapisserie de Bayeux de Pierre Bouet et de François Neveux

69BC46E3-510E-4F3D-B281-FC4B2DCB56B5

Quatrième de couverture : 

La Tapisserie de Bayeux raconte l’histoire de la conquête de l’Angleterre par les Normands, en 1066. C’est en réalité une broderie qui a été réalisée en Angleterre (dans le Kent), probablement à l’initiative d’Odon de Conteville, évêque de Bayeux et demi-frère de Guillaume le Conquérant. Elle constitue un document irremplaçable pour notre connaissance de la civilisation médiévale du XIe siècle : armement, art de combattre, architecture religieuse, civile et militaire, tenue vestimentaire et vie quotidienne.
La Tapisserie est aussi un chef-d’oeuvre unique de l’art médiéval. Les dessinateurs et les brodeurs ont su donner vie et mouvement tant aux personnages qu’aux animaux (et surtout aux chevaux). Ils ont représenté de façon très réaliste les navires de type viking, qui sont alors couramment utilisés, aussi bien par les Anglais que par les Normands. Malgré toutes les recherches entreprises depuis deux siècles, la Tapisserie n’a pas encore livré tous ses mystères.

Lire la suite

Les châteaux de la Loire (3-4 Août 2018) : 3ème partie

dav
Château d’Amboise vu de la terrasse de Naples

Coucou tout le monde,

J’ignore si c’est la fin des vacances aussi pour vous (pour ma part, je reprends lundi) mais comme promis, je vais aborder dans cet article le Palais Royal d’Amboise, troisième et dernière partie des visites des Châteaux de la Loire, effectuées le 4 Août dernier.

Après la visite du Clos-Lucé, je tenais absolument à visiter celui d’Amboise pour voir la sépulture de Léonard de Vinci. Oui, enfin ça, c’est ce que je croyais avant la visite guidée mais je ne vous en dis pas plus pour l’instant.

Comme dans mes deux derniers articles, je me suis basée sur les fascicules distribués à l’entrée de chaque château, un beau livre sur les Châteaux de la Loire aux éditions Atlas (les photographies sont belles mais le texte possède beaucoup d’approximations) et l’ouvrage Les châteaux de la Loire de Jean des Cars (très synthétique et bien fait mais il lui manque des photographies et des plans des bâtiments).

F2873B23-6A2B-4889-8A1E-1B381763671B

Allez, c’est parti pour la visite du Château d’Amboise!

Lire la suite

Les châteaux de la Loire (3-4 Août 2018) : 2ème partie

dig
Manoir du Clos-Lucé vu des jardins

Coucou tout le monde,

j’espère que vous allez bien et que vous avez passé un été riche en découvertes. Aujourd’hui, comme promis, je reviens pour la seconde partie dédiée aux Châteaux de la Loire et je vais m’attarder sur le manoir du Clos-Lucé, visité le 4 Août 2018.

Je tenais particulièrement à le voir car Léonard de Vinci y avait passé les trois dernières années de sa vie et s’était éteint en 1519. En effet, en 2016, j’avais été visité la ville de Vinci en Toscane où l’artiste était né : la boucle est désormais bouclée!

Comme dans mon dernier Article, je me suis basée sur les fascicules distribués à l’entrée de chaque château, un beau livre sur les Châteaux de la Loire aux éditions Atlas (les photographies sont belles mais le texte possède beaucoup d’approximations) et l’ouvrage Les châteaux de la Loire de Jean des Cars (très synthétique et bien fait mais il lui manque des photographies et des plans des bâtiments).

F2873B23-6A2B-4889-8A1E-1B381763671B

Allez, c’est parti pour la seconde partie de la visite!

Lire la suite

Les châteaux de la Loire (3-4 Août 2018) : 1ère partie

dav
Château de Chenonceau vu du Cher

Coucou tout le monde,

comme promis dans cet article, je reviens vers vous pour vous faire part de ma visite de trois châteaux de la Loire : Chenonceau, Amboise et le Clos-Lucé. J’ai été absolument émerveillée par cette architecture et la région m’a tellement plu que j’aimerais beaucoup y revenir pour des vacances cette fois et non pour une simple étape.

S’il est vrai que les droits d’entrée sont un peu élevés (comptez 14-15 euros environ par château), sachez que les parkings sont au moins gratuits. Et lorsque l’on pénètre à l’intérieur des lieux, leur grandeur et leur magnificence doivent demander beaucoup d’attention et d’entretien de la part de leur propriétaire, ce qui justifie les tarifs onéreux.

Juste pour information, je me suis basée pour l’écriture de cet article sur les fascicules distribués à l’entrée, un beau livre sur les Châteaux de la Loire aux éditions Atlas (les photographies sont belles mais le texte possède beaucoup d’approximations) et l’ouvrage Les châteaux de la Loire de Jean des Cars (très synthétique et bien fait mais il lui manque des photographies et des plans des bâtiments).

F2873B23-6A2B-4889-8A1E-1B381763671B

Allez, c’est parti pour la première partie de la visite : Chenonceau!

Lire la suite

Voyage en Bretagne (3-12 Août 2018)

C7518997-D817-4C55-8A4D-8434A23A5C4A.jpeg

Coucou tout le monde,

j’espère que vous allez bien! La semaine dernière, j’ai eu la chance de me rendre dans les Caraïbes, (non je plaisante!) dans le pays de mes ancêtres : la Bretagne! En effet, cela fait huit ans que je ne me suis pas rendue là-bas et vous ne pouvez pas savoir à quel point cette région m’a manqué! J’avais l’habitude de m’y rendre depuis toute petite presque tous les deux-trois ans mais depuis le décès de mon grand-père, en 2011, je n’y étais pas retournée. La famille de ma mère étant originaire du Morbihan et du Finistère, je connais plutôt bien ces deux départements. Aussi, avec mon compagnon, avons-nous décidé de nous rendre dans les Côtes d’Armor et l’Ile et Villaine. Nous avons donc loué une petite maison traditionnelle en pierre bretonne dans le village de Pleslin-Trigavou, au croisement de Dinan, Dinard et Saint-Malo. Et nous nous sommes régalés! Déjà, il faisait moins chaud qu’à Grenoble (de 38°C, on est passé à 24-25°C) et surtout, c’était calme! Évidemment, vous me connaissez, pas de voyage sans patrimoine!

Allez, c’est parti!

98C4C86A-04C2-4E01-887B-3BEEF7376E95

Lire la suite