Printemps du livre de Grenoble (21-25 Mars 2018)

bandeauslider.jpg

Coucou tout le monde,

je suis un petit peu en retard pour vous parler du Printemps du Livre qui a lieu en ce moment même à Grenoble. Comme son nom l’indique, cet évènement a lieu au printemps, chaque année. Et je suis très contente que la manifestation ait été décalée par rapport à l’année dernière car elle tombait souvent le même weekend que les Grésimaginaires à Villard-Bonnot et les Quais du polar à Lyon. Pour rappel, crée en 2003 sur l’initiative des Bibliothèques du réseau et en collaboration avec la Mairie de Grenoble, le Printemps du Livre est l’occasion de rencontres avec les auteurs invités, de conférences-débat, de lectures publiques, de spectacles et de dédicaces dans les Bibliothèques, les Librairies partenaires, le Théâtre Municipal ou le Musée de Grenoble.

Lire la suite

Publicités

Printemps du Livre 2017 (5-9 Avril) de Grenoble

PduLIVRE-A3-l-212x300.jpeg

Coucou tout le monde,

Le Printemps du Livre fait son grand retour à Grenoble, du 5 au 9 avril 2017! Cet évènement littéraire très attendu a été crée en 2003 sur l’initiative des Bibliothèques du réseau et en collaboration avec la Mairie de Grenoble. Chaque session est ponctuée de rencontres avec les auteurs invités, de conférences-débat, de lectures publiques, de spectacles et de dédicaces dans les Bibliothèques, les Librairies partenaires, le Théâtre Municipal ou le Musée de Grenoble.

Lire la suite

Le Printemps du Livre 2016

Printemps-du-Livre-2016-VISUEL-VERSION-WEB

Les Grésimaginaires 2016 ayant eu lieu en même temps que le Printemps du Livre de Grenoble, je n’ai malheureusement pu participer qu’à une seule session : la rencontre de Thomas Reverdy à la Bibliothèque des Eaux Claires, le vendredi 1er avril pour la présentation de son roman, Il était une ville, paru en 2015.

L’auteur était très sympathique et nous a dépeint avec beaucoup d’humour le making of de son roman! Je dois bien avouer que je ne l’ai pas (encore) lu mais vous trouverez ci-dessous des informations à ce sujet :

iletaituneville_plat1

Quatrième de couverture :

Ici, les maisons ne valent plus rien et les gens s’en vont, en les abandonnant purement et simplement ; la ville est en lambeaux. Nous sommes à Detroit en 2008 et une blague circule : que le dernier qui parte éteigne la lumière. On dirait que c’est arrivé. C’est dans cette ville menacée de faillite qu’Eugène, un jeune ingénieur français, débarque pour superviser un projet automobile. C’est dans un de ces quartiers désertés que grandit Charlie, Charlie qui vient, à l’instar de centaines d’enfants, de disparaître. Mais pour aller où, bon Dieu, se demande l’inspecteur Brown chargé de l’enquête. C’est là, aussi, qu’Eugène rencontrera Candice, la serveuse au sourire brillant et rouge. Et que Gloria, la grand-mère de Charlie, déploiera tout ce qui lui reste d’amour pour le retrouver.Thomas B. Reverdy nous emmène dans une ville mythique des États-Unis devenue fantôme et met en scène des vies d’aujourd’hui, dans un monde que la crise a voué à l’abandon. Avec une poésie et une sensibilité rares, il nous raconte ce qu’est l’amour au temps des catastrophes.

Editeur : Flammarion

Nombre de pages : 269

Prix : 19€

Et les avis de plusieurs Babéliotes.