Un pont sur la brume de Kij Johnson

E529D305-C23F-4E73-BB87-06FA37A98524

Quatrième de couverture : 

Kit Meinem d’Atyar est peut-être le plus doué des architectes de l’Empire. Peut-être… Ce qui ne fait aucun doute, en revanche, c’est qu’il lui faudra convoquer toutes ses compétences, l’ensemble de son savoir pour mener à bien la plus fabuleuse réalisation qui soit, l’oeuvre d’une vie : un pont sur le fleuve de brume qui de tout temps a coupé l’Empire en deux. Un ouvrage d’art de quatre cents mètres au-dessus de l’incommensurable, cette brume mortelle, insondable, corrosive et peuplée par les Géants, des créatures indicibles dont on ne sait qu’une chose : leur extrême dangerosité.

Lire la suite

Publicités

Vida de Mae (Vie de mère/Mother’s life) de Kara Western

5048D613-42B7-4031-8490-0A74F8BFBB1B.jpeg

Quatrième de couverture :

O dia a dia de uma mae é cheio de momentos amorosos – mas também repleto de situaçoes surpreendentes, divertidas e as vezes… caoticas. Pois é, nao é facil criar um filho, mas o sorriso deles – e aqueles abraços bem apertados que eles dao – fazem tudo valer a pena.

Em Vida de mae, a illustradora Kara Western retrata uma série de momentos que celebram a relaçao entre maes e filhos. Uma presente ùnico e inesquecivel para aquela que representa o maior amor do mundo.

Traduction française (Google Traduction m’a aidée car je ne maîtrise pas du tout le portugais) :

La vie quotidienne d’une mère est pleine de moments d’amour – mais aussi de situations surprenantes, amusantes et parfois… chaotiques. Oui, ce n’est pas facile d’élever un enfant mais leur sourire, et les câlins à bras le corps qu’il donne – valent la peine.

Dans Vie d’une mère, l’illustratrice Kara Western croque une série de portraits qui célèbre les relations entre mères et fils. Un cadeau unique et inoubliable à celui qui représente le plus grand amour du monde.

English translation :

The daily life of a mother is full of love moments – but also of surprising, amusing and sometimes… chaotic situations. Indeed, it is not easy to raise a child but his smile and the huggings he gives, are worth it.

In Mother’s life, the illustrator Kara Western draws the relationships between mothers and sons. A unique and unforgettable present to who represents the greatest love of the world. 

Lire la suite

Hors-série 2018, Une Heure-Lumière

1EF0F8CF-FF66-47F2-A9D9-8FF34408B0D0

Quatrième de couverture :

Une Heure-Lumière, c’est la distance que parcourt un photon dans le vide en 3600 secondes, soit plus d’un milliard de kilomètres… Faire voyager vite et loin le lecteur, voilà l’ambition de cette collection inédite, tant par la forme que par le fond, devenue emblématique des éditions du Bélial’ en moins de trois années d’existence. Une collection ici fêtée avec ce premier hors-série introduit par Olivier Girard, son maître d’œuvre, au côté duquel on retrouvera aussi Aurélien Police, la source de son identité graphique, Ken Liu, l’un de ses auteurs référents, sans oublier un catalogue et une présentation exhaustive de l’ensemble des titres déjà parus sous ses désormais fameuses couvertures mouchetées.
Une heure-lumière… avec les étoiles pour objectif !

Lire la suite

Le regard de Ken Liu

961522DA-436B-4D8D-9C8A-8FC5AC840D1E

Quatrième de couverture : 

Dans son registre, celui de l’investigation, Ruth Law est la meilleure. D’abord parce qu’elle est une femme, et que dans ce genre de boulot, on se méfie peu des femmes. Parce qu’elle ne lâche rien, non plus, ne laisse aucune place au hasard. Enfin, parce qu’elle est augmentée. De manière extrême et totalement illégale. Et tant pis pour sa santé, dont elle se moque dans les grandes largeurs, condamnée qu’elle est à se faire manipuler par son Régulateur, ce truc en elle qui gère l’ensemble de ses émotions, filtre ce qu’elle éprouve, lui assure des idées claires en toutes circonstances.
Et surtout lui évite de trop penser. A son ancienne vie… Celle d’avant le drame… Et quand la mère d’une jeune femme massacrée, énucléée, la contacte afin de relancer une enquête au point mort, Ruth sent confusément que c’est peut-être là l’occasion de tout remettre à plat. Repartir à zéro. Mais il faudra pour cela payer le prix. Le prix de la vérité libérée de tout filtre, tout artifice. Tout regard…

Lire la suite

La malédiction des Médicis, T.1 de Patrick Pesnot

5BDD98EF-0C8B-4A8D-8BBD-124E3C62CDA6

Quatrième de couverture :

1492. La foudre s’abat sur Florence. Savonarole, le moine fanatique, a vu le glaive de Dieu déchirer le ciel toscan. La ville expie pour les péchés du Magnifique. Lorenzo se meurt. Le premier des Florentins se retourne une dernière fois sur son flamboyant passé. Maître de la ville-lumière de son époque, il revoit les êtres qui ont peuplé son existence : ses ancêtres qui ont contribué à le hisser au faîte du pouvoir, ses ennemis qu’il a affrontés l’épée à la main, le pape qui a tenté de le faire assassiner, les illustres peintres, sculpteurs, poètes et philosophes, amis et protégés, qui ont fait de Florence un joyau incomparable.
Et les femmes, qu’il a aimées avec autant de fureur que de tendresse. Muses et amantes. Les plus humbles comme les plus célèbres. Lucrezia, Simonetta, Bartolomea… Le Magnifique ferme les yeux. Pourquoi meurt-il si tôt ? Nul ne pourra effacer la trace du plus grand mécène de tous les temps, l’homme qui a inventé la Renaissance.

Lire la suite

Concours : Mois de l’Imaginaire 2018

57C094F5-7448-4F24-99DA-87505B862DF8

Coucou tout le monde,

J’espère que vous allez bien en ce bel automne ! Et qui dit mois d’octobre, dit aussi mois de l’Imaginaire. Comme l’année dernière, c’est l’occasion d’organiser un petit concours. Mais, cette fois, il sera un peu particulier car il n’y aura pas de livres à gagner.  Rassurez-vous, on reste tout de même dans le thème de l’Imaginaire car ce concours sera dédié au dragon, ou plutôt à sa progéniture !

Allez, je vous explique tout en détail !

Lire la suite

Dragon de Thomas Day

D0501FE0-DB0E-46C0-BDFF-25DA0A88E752

Quatrième de couverture : 

Bangkok. Demain.
Le régime politique vient de changer.
Le dérèglement climatique global a enfanté une mousson qui n’en finit plus.
Dans la mégapole thaïlandaise pour partie inondée, un assassin implacable s’attaque à la facette la plus sordide du tourisme sexuel. Pour le lieutenant Tannhäuser Ruedpokanon, chargé de mettre fin aux agissements de ce qui semble bien être un tueur en série, la chasse à l’homme peut commencer. Mais celui que la presse appelle Dragon, en référence à la carte de visite qu’il laisse sur chacune de ses victimes, est-il seulement un homme ?

Lire la suite