Rouge, Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau

F2A9EFCC-6735-40BF-9A59-856814945CE9

Quatrième de couverture : 

Le rouge est en Occident la première couleur que l’homme a maîtrisée : ainsi elle est longtemps restée la couleur  » par excellence « , la plus riche du point de vue matériel, social, artistique, onirique et symbolique. Admiré des Grecs et des Romains dans l’Antiquité, le rouge prend une forte dimension religieuse au Moyen Age. Mais il est aussi, dans le monde profane, la couleur de l’amour, de la gloire et de la beauté, comme celle de l’orgueil, de la violence et de la luxure.
Au XVIe siècle, les morales protestantes partent en guerre contre le rouge, couleur indécente et immorale, liée aux vanités du monde. Dès lors, partout en Europe, rouge est en recul. Toutefois, à partir de la Révolution française et ce jusqu’à nos jours, le rouge devient politique : c’est la couleur des forces progressistes ou subversives.

Lire la suite

Noir, Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau

CD976D19-D1E6-4219-B5F9-7C57D131A6A2

Quatrième de couverture :

Couleur de la mort et de l’enfer, le noir n’a pas toujours été une couleur négative. Au fil de son histoire, il a aussi été associé à la fertilité, à la tempérance, à la dignité. Et depuis quelques décennies, il incarne surtout l’élégance et la modernité. Du noir des moines et des pirates au noir des peintres et des couturiers, Michel Pastoureau retrace la destinée européenne de cette couleur pas comme les autres.
Il s’attache à cerner sa place dans les faits de langue, les pratiques sociales, la création artistique et le monde des symboles. Couleur à part entière jusqu’à ce que l’invention de l’imprimerie puis les découvertes de Newton lui donnent le statut particulier de non-couleur, le noir dévoile ici une histoire culturelle extrêmement riche, depuis les mythologies des origines jusqu’à son triomphe au XXe siècle.

Lire la suite

Vert, Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau

804FA094-5B55-4A07-ABB5-6E2B67C998D5

Quatrième de couverture :

Aimez-vous le vert ? A cette question les réponses sont partagées. En Europe, une personne sur six environ a le vert pour couleur préférée ; mais il s’en trouve presque autant pour le détester. Couleur ambivalente, sinon ambiguë, il est symbole de vie, de sève, de chance et d’espérance d’un côté, associé au poison, au malheur, au Diable et à ses créatures de l’autre. Chimiquement instable, le vert a été apparenté à tout ce qui était changeant : l’enfance, l’amour, la chance, le jeu, le hasard, l’argent.
Ce n’est qu’à l’époque romantique qu’il est définitivement devenu la couleur de la nature, puis celle de la santé, de l’hygiène et enfin de l’écologie. Aujourd’hui, l’Occident lui confie l’impossible mission de sauver la planète. Dans ce livre, Michel Pastoureau retrace la longue histoire sociale, artistique et symbolique du vert dans les sociétés européennes, de la Grèce antique jusqu’à nos jours.

Lire la suite

Rousses, les flamboyantes à travers l’histoire d’Edith Pauly

B17FF5A7-502F-47A8-9BFC-9554DAF75344

Quatrième de couverture :

Dans l’imaginaire collectif, les rousses ont un caractère de feu ! Après des siècles d’opprobre, des procès pour sorcellerie, les rares qui disposent du gène roux (soit 1,5 % de la population mondiale) prennent leur revanche : tous, absolument tous les médias, pubs, séries, BD, les portent aux nues. Car désormais, les chevelures ardentes font rêver ! Décryptage d’une couleur qui fascina et fascine encore.
Les rousses et les fausses rousses ont marqué à jamais de leur empreinte l’art et l’histoire : de Diane de Poitiers à Mylène Farmer, en passant par les muses (artistes elles-mêmes) de Botticelli, Klimt… La rousseur serait-elle l’ingrédient assuré de la gloire ?

Lire la suite

Les Animaux Célèbres de Michel Pastoureau

IMG_1023

Quatrième de couverture : 

Longtemps délaissé par les historiens, l’animal est désormais un objet d’études à part entière. Envisagé dans ses rapports avec l’homme, il nous apprend mille choses sur la société, l’économie, la culture, la vie religieuse et symbolique. Michel Pastoureau a choisi ici quarante animaux célèbres. Certains ont réellement existé (les éléphants d’Hannibal, la bête du Gévaudan), d’autres sont empruntés à la Bible (la baleine de Jonas), à la mythologie (le Minautore), d’autres encore à la littérature ou à la réalité de notre monde, et ce jusqu’au monstre du loch Ness ou Dolly, la brebis clonée.

Lire la suite

Bleu, Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau

IMG_1024

Quatrième de couverture :

L’histoire de la couleur bleue dans les sociétés européennes est celle d’un complet renversement : pour les Grecs et les Romains, cette couleur compte peu ; elle est même désagréable à l’oeil. Or aujourd’hui, partout en Europe, le bleu est de très loin la couleur préférée (devant le vert et le rouge). L’ouvrage de Michel Pastoureau raconte l’histoire de ce renversement, en insistant sur les pratiques sociales de la couleur (étoffes et vêtements, vie quotidienne, symboles) et sur sa place dans la création littéraire et artistique, depuis les sociétés antiques et médiévales jusqu’à l’époque moderne.
Il analyse également le triomphe du bleu à l’époque contemporaine, dresse un bilan de ses emplois et significations et s’interroge sur son avenir.

Lire la suite

Le petit livre des couleurs de Michel Pastoureau

IMG_0531

Quatrième de couverture :

Ce n’est pas un hasard si nous voyons rouge, rions jaune, devenons verts de peur, bleus de colère ou blancs comme un linge. Les couleurs ne sont pas anodines. Elles véhiculent des tabous, des préjugés auxquels nous obéissons sans le savoir, elles possèdent des sens cachés qui influencent notre environnement, nos comportements, notre langage, notre imaginaire. Les couleurs ont une histoire mouvementée qui raconte l’évolution des mentalités.
L’art, la peinture, la décoration, l’architecture, la publicité, nos produits de consommation, nos vêtements, nos voitures, tout est régi par ce code non écrit. Apprenez à penser en couleurs et vous verrez la réalité autrement !

Lire la suite