Alter Ego, Saison 1

Quatrième de couverture :

Aux quatre coins du monde, six individus sont confrontés à une découverte scientifique d’une portée phénoménale. Sans le savoir, ils détiennent dorénavant notre liberté entre leurs mains.

Éditeur : Dupuis

Nombre de pages : 64 chacun

Prix : 12,00€ le tome

Mon Avis : 

Cette saga en sept tomes (du moins, pour la première saison) est une suggestion de mon Club de lecture. Le principe est simple : chacun des six premiers tomes mettent en scène un personnage (Camille, Fouad, Park, Noah, Darius et Jonas) tandis que le dernier, Ultimatum, clôt la saison et apporte son lot d’explications tout en restant assez ouvert pour une deuxième saison. Ce qui est surtout original, c’est que le lecteur peut commencer par le tome de son choix, en ayant le point de vue de chaque personnage puis il recoupe et complète les informations avec la lecture des autres tomes : chaque pièce s’imbrique ainsi comme un puzzle pour nous donner les tenants et aboutissants de ce « thriller tentaculaire ».

Faire une synthèse de ces sept tomes est assez malaisé : soit, je reste vague et l’intrigue sera nébuleuse, soit j’en dis trop et je risque de spoiler le futur lecteur. Le mieux serait donc de présenter simplement les personnages :

– A Singapour, Camille vient de perdre sa mère, Suzanne Rochant, une chercheuse renommée en psychologie et neurosciences, dans des circonstances aussi soudaine que dramatique. Elle part alors en Angola pour remettre à un homme inconnu une lettre de sa mère, conformément à son testament…

– Fouad est un infirmier bénévole, en Colombie quand il rencontre Zélie. Mais, la jeune femme disparaît dans des circonstances mystérieuses juste après avoir été vaccinée contre le SIDA. Fouad part à sa recherche.

– Park se prélasse dans une résidence paradisiaque en plein milieu des Caraïbes. Mais,  soudainement, des visions d’une autre vie viennent perturber son séjour idyllique. Est-il vraiment un hôte dans cette résidence ou un prisonnier?

– Noah n’est rien de moins que le fils du Président des Etats-Unis. Alors qu’il a tout pour être heureux, il fait une tentative de suicide. Comment en est-il arrivé là?

– Darius est un ancien policier d’origine iranienne et s’est reconverti en électricien. Installé depuis peu à Los Angeles, il fait la connaissance de son voisin de palier, Bram, un jeune voyou accroc à la drogue. Or, Darius semble veiller sur Bram comme un ange gardien…

– Jonas et Jason sont des jumeaux qui possèdent un don parapsychique : ils peuvent ainsi détecter des personnes n’importe où sur la planète. Employés par une mystérieuse organisation, ils se posent des questions sur son identité et ses desseins…

Vu comme cela, il est difficile de faire la connection entre ces six personnages issus d’origines géographique ou sociale si différentes. Et pourtant, comme je le disais, en introduction, chaque tome apporte sa pièce au puzzle. Le résultat est original, riche et haletant. Juste le nom des six auteur, dessinateur et coloriste rend bien compte du travail colossal que chaque tome a dû exiger. Clairement, il s’agit d’une série à découvrir.

Seul petit bémol, je pense qu’il est nécessaire de lire les sept tomes en une seule fois afin de bien conserver en mémoire la trame du récit et d’éviter d’être perdu. Mais, étant donné le fort coup d’acquisition de la première saison (84 euros), je conseille aux futurs lecteurs de tout simplement les emprunter à la bibliothèque ou de les acheter en ebooks.

Note 4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s