Orgueil et préjugés de Jane Austen, version manga

IMG_0707

Quatrième de couverture : 

Lu et adoré par des millions de lecteurs à travers le monde, Orgueil et préjugés vit une nouvelle jeunesse dans cette adaptation audacieuse et fidèle en manga. Tout l’humour, la passion et le romantisme de l’œuvre originale de Jane Austen apparaissent sous un jour nouveau tout en mettant en lumière l’esprit s’honore de cette œuvre victorienne. Un titre incontournable pour toute une génération de nouveaux lecteurs!
Le roman a été adapté par Stacy King pour le texte et Po Tse pour le dessin.

Editeur : Soleil manga

Nombre de pages : 368

Prix : 14,99€

Mon Avis : 

Une de mes meilleures amies m’a fait l’immense plaisir de m’offrir pour mon anniversaire, l’adaptation d’Orgueil et préjugés, en manga. J’étais toute retournée d’autant plus que le fameux roman de Jane Austen est l’un de mes préférés et la couverture très girly en violet et dorée m’a mis des étoiles plein les mirettes! Ce n’est pas la première fois que Soleil manga s’illustre en revisitant des classiques. J’avais également lu l’adaptation du Rouge et le noir de Stendhal, les Misérables de Victor Hugo ou Le Prince de Machiavel. J’avais d’ailleurs moins apprécié ce dernier car trop confus.

Lorsque la famille Bennet apprend qu’un nouveau voisin célibataire et riche, Mr Bingley, vient d’emménager dans le domaine de Netherfield Park, c’est l’effervescence. Mrs Bennet voit, en effet, l’occasion de marier l’une de ses cinq filles. À l’occasion d’un bal, Mr Bingley, accompagné de son ami, le mystérieux Darcy, ne tarde pas à succomber au charme de l’aînée, la douce Jane Bennet. Quand à sa soeur cadette, Elizabeth Bennet, la plus intelligente des cinq, semble au contraire piquée par l’arrogance et le mépris de Mr Darcy.

Adapter l’œuvre de Jane Austen en manga est une excellente idée en soi, surtout si elle peut amener les jeunes générations à lire le roman original. Les dessins sont particulièrement réussis et chaque personnage est facilement reconnaissable. Les vêtements et les décors caractéristiques de la période géorgienne sont respectés. D’un point de vue graphique, le manga est irréprochable.

IMG_0708

En revanche, d’un point de vue de l’adaptation, c’est là où le bât blesse. Si la personnalité de chaque personnage est fidèle au roman initial ou les évènements dans leur ensemble respectés, quelques petits détails m’auront beaucoup gêné. Je sais qu’il est habituel qu’un manga pratique l’humour et l’ironie de Jane Austen s’inscrit bien dans cette démarche. Malheureusement, Stacy King en a un peu trop fait et je dois bien avouer que quelques situations qui se voulaient cocasses, ont été un peu tournées en ridicule. Je citerai ainsi plusieurs exemples :
– Mr Darcy perd son sang froid devant l’intérêt suscité auprès des jeunes demoiselles du bal (p.34) : s’il peut paraître froid, cassant et arrogant, cet emportement ne convient pas au personnage de Darcy.
– Mr Darcy marche sur les pieds de sa cavalière au bal (p.49-50) : évidemment qu’un accident peut arriver mais Mr Darcy est avant tout un homme maîtrisé. Cette situation me paraît hautement improbable.
– Elizabeth Bennet a le cœur brisé par Mr Wickham (p.154-155) : dans le roman, elle n’éprouve aucun sentiment pour lui.
– Mr Darcy fait sa demande en mariage avec la chemise ouverte (p.342 à 346) : faut pas pousser non plus! Les convenances de l’époque ne l’auraient jamais permises.

En conclusion, l’adaptation du fameux roman de Jane Austen ravira davantage les néophytes qui n’ont pas encore lu l’original que les plus initiés. Il peut donc servir d’introduction. Néanmoins, pas ses dessins et sa mise en scène originale, le manga offre tout de même un bon divertissement et c’est pour cette raison que je le conseille, à condition de faire l’impasse sur les quelques écueils évoqués précédemment.

Note 3/5

Publicités

11 réflexions sur “Orgueil et préjugés de Jane Austen, version manga

  1. Mhhh ta chronique me laisse encore plus dans l’indécision que je ne l’étais jusque là. ça fait un moment que je me tâte à le lire, notamment par peur des « étrangetés » que tu cites… J’ai peur d’investir des sous dedans…. Peut-être à demander au prochain Père Noël lol

    Aimé par 1 personne

  2. Rien que le titre éveille grandement ma curiosité!… Je suis fan du roman de Jane AUsten, l’adapatation en roman interpelle. En revanche, ton avis me plonge dans la plus grande indécision, lire oupas, telle n’est pas la question. Acheter ou pas ?

    D’autant plus que la médiathèque du coin n’est pas ultra en avance en matière de mangas.

    Aimé par 1 personne

  3. Article très intéressant ! Je connais bien sûr cette historie, mais je n’ai pas lu le livre original, j’ai lu juste l’adaptation en zombie version (d’ailleurs j’ai regardé le film hier et c’était nul !) Bref, je trouve ça pas mal d’en faire une version manga 🙂
    ~Kara

    Aimé par 1 personne

      1. Bah le roman ça va mais si j’ai bien compris ça reprend beaucoup du roman original. Après le problème c’est que les zombies ont un intérêt limité : en fait, on sent bien qu’ils sont là juste pour faire joli. L’auteur a essayé de construire un truc autour quand même mais ça prend moyennement. Après c’est sympa quand même, hein. Mais c’est plus pour les fans de zombis que pour les fan de Jane Austen XD

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s