Les griffes et les crocs de Jo Walton

IMG_1229

Quatrième de couverture : 

Bon Agornin a eu une longue et belle vie, mais sa fin est proche, il le sent. Étendu près de son trésor, il attend la mort. Toute sa famille est réunie pour vivre avec lui ses derniers instants : ses deux fils et ses trois filles, ainsi que son gendre, l’Illustre Daverak qui héritera de son domaine. Bon Agornin tient absolument à se confesser à son fils aîné, il veut partir absous de ses péchés, d’autant que ceux-ci sont immenses : afin de pouvoir devenir un dragon de soixante-dix pieds de long, capable de voler et de cracher du feu, il a dévoré son frère et sa soeur – les carcasses de boeuf ne suffisent pas pour mener à bien une telle entreprise…
« Je n’ai pas eu le choix », se justifie-t-il, dans son dernier souffle. Avant d’être dévoré à son tour par ses héritiers, comme le veut la tradition chez les dragons.

Editeur : Denoël

Nombre de pages : 416

Prix : 21,90€

Date de sortie : 21 septembre 2017

Mon Avis : 

Lorsque j’ai remporté ce roman lors du concours organisé par Just A Word, (que je remercie au passage ainsi que les éditions Denoël), j’étais toute contente. Je n’avais encore jamais rien lu de Jo Walton mais les bons échos que j’avais eu de son roman Mes vrais enfants m’avaient mise dans les meilleures dispositions. Malheureusement, Les griffes et les crocs m’aura laissé de marbre.

Dans un monde régi par les conventions inspirées de notre époque victorienne, les dragons gouvernent. L’un d’entre eux, Bon Agornin, après une longue vie bien remplie, s’apprête à rendre l’âme. Mais avant de partir (et se faire dévorer par ses héritiers!), il souhaite soulager son âme. A son fils aîné devenu prêtre, Penn, il confesse avoir dévoré dans sa prime jeunesse son frère et sa soeur sans qui il n’aurait jamais pu acquérir autant de force et de puissance…

Cent pages! C’est tout ce que j’aurais pu lire de ce roman. Je suis tout à fait consciente que cela représente seulement un quart environ du roman et que c’est très peu pour en juger de la totalité. De plus, il est possible que certains ne comprendront pas ma démarche de chroniquer un livre non apprécié et abandonné. Pourtant, je tenais tout de même à en parler.
Honnêtement, ce roman avait tout pour me plaire : un contexte inspiré de l’ère victorienne, un concept original et des dragons. Pourtant, je n’ai jamais réussi à rentrer dans le récit. J’ignore si je manque d’imagination mais j’avais du mal à concevoir que des dragons soient les protagonistes de l’histoire. Je ne me les figurais tout simplement pas évoluer dans une société qui ressemblerait peu ou prou à la nôtre, il y a cent ans : il était un peu bizarre pour moi qu’un dragon puisse prendre le train, être prêtre ou pour une dragonne être chaperonnée au risque de devenir rose et de perdre ainsi sa vertu.
Bref, j’ai abandonné plusieurs fois ce roman puis je l’ai repris par culpabilité mais à chaque fois, rien n’y faisait, j’y allais à reculons. Alors quand Dixie39 m’a proposé une LC pour lire la La servante écarlate de Margaret Atwood, j’ai fait le choix de l’abandonner définitivement.

En conclusion, je me sens mal à l’aise car je me dis qu’avec un peu plus d’efforts, j’aurais pu au final adhérer et éviter de passer à côté de quelque chose. Mais, en même temps, lorsqu’un livre ne correspond pas à vos goûts, il ne vaut mieux pas se forcer. Après tout, ce roman peut-il plaire à d’autres? Pour cette raison, je vous invite à lire d’autres chroniques plus enthousiastes de la blogosphère pour vous faire une autre idée : Apophis, Lecture 42 et Lutin82.

Publicités

34 réflexions sur “Les griffes et les crocs de Jo Walton

  1. Bien que tu aies abandonné ta lecture au bout d’une centaine de pages, je trouve ça intéressant d’avoir ton retour. J’avais lu les retours d’Apophis et du Lutin, et l’histoire me tentait beaucoup, mais quelque chose me chiffonnait et j’ai enfin mis le doigt dessus : je ne suis pas sûre de réussir à lire un lire qui a pour personnages des dragons (tout comme « La guerre des clans » que je n’ai jamais lu car ce sont des chats). Mais qui sait, je me laisserai peut-être un jour tentée et passerai outre les dragons pour savourer ce récit 😉

    Aimé par 1 personne

      1. En plus il me semble que la série est assez longue donc faut vraiment accrocher aux personnages animaux.
        J’ai bien aimé le film « La Légende de Ga’hoole » mais je ne crois pas que j’apprécierai les romans. Cela dit, je vais peut-être bien laisser une chance aux dragons car l’histoire me tente quand même 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Je suis un peu déçue pour toi, j’aurai d’ailleurs pensé que le roman te séduirait davantage, mais des dragons en tant que personnages ne peut pas plaire forcément, et peut chiffonner. ET si tu l’as lu après La servante écarlate, alors cela a du influer un peu en terme de décalage de lecture, non? (moi cela me le fait suivant les lectures chocs, le roman suivant me semble tellement plus pâle…)
    (AU passage, ce sont Mes vrais enfants de Jo Walton, cette précision est à effacer)

    Aimé par 1 personne

    1. Oups! J’ai modifié, merci. En fait, j’avais commencé Des griffes et des crocs avant de lire la Servante écarlate. Mais, je n’ai jamais réussi à accrocher. Je pense qu’Apophis et toi avez raison, je devrais lire Mes vrais enfants, il sera plus susceptible de m’accrocher!

      Aimé par 2 people

  3. (merci pour le lien)

    Personnellement, je ne critique pas un roman (et je dis bien roman, j’ai déjà arrêté la lecture d’essais et rédigé une recension à leur propos) abandonné en cours de route, mais je conçois tout à fait que d’autres puissent avoir une attitude différente. Quoi qu’il en soit, la décision de faire des protagonistes des dragons sera évidemment très polarisante (tout comme d’autres facteurs, au passage, comme le ton très léger adopté, par exemple), et ton avis a le salutaire mérite d’en faire prendre clairement conscience au lecteur potentiel. J’espère cependant que cette mauvaise expérience ne te dissuadera pas de lire Mes vrais enfants, un grand livre qui, lui, met en jeu des humains 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Apophis d’avoir bien voulu réécrire ton commentaire. En ce qui concerne la chronique d’un livre abandonné, j’ai pas mal tergiversé avant de la publier. Autant cela ne me dérange pas d’écrire une critique négative, surtout si c’est argumenté alors qu’un livre que l’on a arrêté au bout d’un quart seulement, c’est plus délicat et se pose la question de la légitimité. Peut-on juger un roman sur 100 pages seulement ? Étant donné que cela ne m’arrive pas souvent (heureusement d’ailleurs), je voulais tout de même en parler parce que je voulais mettre en exergue que même si ce roman ne correspondait pas à mes goûts, il pouvait plaire à d’autres. Sinon, bien sûr, je ne vais pas abandonner pour autant Jo Walton. Ta chronique sur Mes vrais enfants m’avait bien donné envie de le lire et je pense surtout qu’il me correspondra davantage.

      Aimé par 1 personne

    1. Et non malheureusement! Je n’ai pas du tout réussi à rentrer dans l’histoire! Ce sont des choses qui arrivent! Mais, je ne me fais pas de souci, cela ne m’empêchera pas de découvrir d’autres romans de Jo Walton! 😉

      J'aime

  4. Je trouve ton avis honnête : tu dis clairement les choses, sans apporter de jugement de valeur sur le livre, mais simplement en expliquant pourquoi, tu n’as pu poursuivre ta lecture… Vu que tu te trouvais « engagée » à le lire, c’est bien de donner un retour. ET je suis désolée de t’avoir disturbed… 😉
    Bon, sinon J’ai aussi « mes vrais enfants » dans ma PAL… Smiley qu sifflote 😉

    Aimé par 1 personne

      1. Pourquoi pas ! Par contre j’ai une LC qui débute le 05/12 avec ma pioche de décembre pour Underground Railroad et je voudrais lire également Une mère de Palomas (on me l’a prêté il y a maintenant 6 mois, donc…)
        Si cela te va qu’on ne le commence qu’après tout cela… 😉 c’est ok !

        Aimé par 1 personne

  5. Dommage que tu n’aies pas réussi à crocher ! Il me fait bien envie, surtout que j’ai pas mal d’affection pour Jo Walton (elle est assez géniale à écouter en interview 🙂 ) et que le côté Downton Abbey m’attire beaucoup… On verra !

    Aimé par 1 personne

      1. Tu le veux? Pour ma part, inutile de le garder étant que je n’ai pas accroché mais en revanche, s’il peut faire plaisir à quelqu’un, c’est tant mieux! Si tu le souhaites, envoye-moi ton adresse postale par MP.

        Aimé par 1 personne

  6. Il est dans ma PAL depuis quelques semaines et il fait parti de mes prochaines lectures. On verra si j’ai un ressenti plus enthousiaste que toi ^^ Merci en tout cas pour ton retour, je réduis un peu mes attentes du coup 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s