Le guide des fées d’Audrey Cansot et Virginie D’Avray-Barsagol

9782366298505FS

Quatrième de couverture : 

Ce livre vous propose un parcours dans le temps à la rencontre des fées, des plus célèbres aux plus inattendues. Attrapez les fées là où elles se cachent ! Des territoires littéraires aux oeuvres cinématographiques en passant par la BD et la peinture, les reines du merveilleux ont investi tous ces champs au fil des siècles. La lecture du guide est aussi un voyage qui tente de révéler la profusion des regards portés sur la figure féerique, ainsi que son évolution, riche et complexe au fil des époques traversées.

Editeur : Hélios – Actus SF

Nombre de pages : 270

Prix : 8,00€

Date de parution : 24 Août 2017 pour la présente édition

Mon Avis :

Mon amie du Club de lecture m’a offert ce livre pour mon anniversaire et je l’en remercie vivement. J’avais déjà vu passer cet essai dans la blogosphère, (notamment dans la PAL de Xapur) et je suis bien contente d’avoir eu l’opportunité de le découvrir. En effet, ma bibliothèque regorge de recueils de contes de fées et d’artbook sur le sujet. Mais jusqu’à présent, je n’ai jamais eu de guide retraçant l’histoire, l’évolution ou la perception des fées à travers l’Histoire.

Le guide des Fées est une seconde édition, la première datant de 2009. Les auteures ont justifié la raison en introduction : pendant une récente émission de radio, une question leur a été posée, à savoir l’utilité des fées dans notre société actuelle. Voici un élément de réponse :

La fée, quelle que soit l’époque, est l’incarnation des possibles, dont la réalisation passe très souvent par la rupture avec l’ordre établi. C’est elle qui propose une autre voie, une autre façon de penser le monde et fournir les armes aux héros pour agir sur le monde, et même parfois le transformer, (…). (P. 8)

Le guide des fées possède un plan chronologique allant de l’Antiquité à nos jours. Il n’a pas pour vocation d’être exhaustif mais délivre les grandes lignes sous forme de cinquante-huit fiches succinctes. Pour ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet, ils ont la possibilité de se référer à la fin de chaque chapitre, soit directement aux sources (littéraire, picturale, musicale ou encore cinématographique), soit aux ouvrages plus spécialisées ou aux autres fiches du guide. Certes, cela crée quelques redondances mais cet essai n’est pas destiné à être lu d’une seule traite comme je l’ai fait mais plutôt de permettre au lecteur de « picorer » les informations en fonction de ce qu’il cherche.

Et je dois dire qu’il est plutôt pas mal fait car non seulement, il va à l’essentiel mais il est une mine d’informations. Saviez-vous par exemple que l’origine des fées provient en réalité des trois Parques, maîtresses du destin (fatum en latin), dans l’Antiquité? Car ce sont elles qui créent le fil de la vie, le tissent et le coupent (d’où le terme «fatale»). Saviez-vous qu’au Moyen Age, elles suscitaient autant fascination que méfiance et que l’Eglise a tenté de christianiser ces figures païennes comme Mélusine pour les faire entrer sous son giron? Que la Reine des fées Titania, dans la pièce de théâtre, Le Songe d’une Nuit d’été de Shakespeare, a été inspirée de la véritable Reine d’Angleterre, Elizabeth Ière? Que le XVIIème siècle a été l’âge d’or des fées dont les Contes, ont été écrits en grande majorité par des femmes (Les fameuses Précieuses moquées par Molière) et ont eu pour but de participer au culte du Roi Soleil? Qu’au XVIIIème siècle, elles deviennent l’objet de parodies afin de mieux critiquer le pouvoir? Qu’au XIXème siècle, elles reculent pour mieux devenir bigotes et amorcer leur renouveau au début du XXème siècle grâce au courant littéraire du surréalisme? Et encore, je n’ai fait que parcourir les grandes lignes.

En conclusion, ce Guide des fées est petit par la taille mais grand pour les informations qu’il partage. Si vous aussi, vous vous intéressez au fantastique, vous ne pouvez pas passer à côté!

Publicités

12 réflexions sur “Le guide des fées d’Audrey Cansot et Virginie D’Avray-Barsagol

  1. Je l’ai vu en vitrine librairie mais je n’avais pas eu le temps rentrer de le feuilleter, il a l’air génial !
    Mon livre de référence reste le « Dictionnaire des fées et du peuple invisible dans l’occident païen » de Rager, mais celui ci le compléterait à merveille 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s